Bruxelles: prostitution interdite dans le quartier de l'Alhambra

La prostitution est interdite dans le quartier de l'Alhambra
La prostitution est interdite dans le quartier de l'Alhambra - © Flickr-goldschwanz

La ville de Bruxelles a adopté un règlement interdisant la prostitution de rue dans le quartier de l'Alhambra, situé entre de Brouckère et Yser. La prostitution de rue y est souvent synonyme de traite des êtres humains et de nuisances pour les riverains. Cette prostitution sera désormais interdite. En revanche, elle attend d'autres mesures pour que le problème ne se déplace pas ailleurs dans la ville.

Les problèmes de prostitution dans le quartier de l'Alhambra, les riverains connaissent.

Racolage à toutes les heures du jour et de la nuit, drogue, bagarre et surtout triste situation de femmes entre les mains de proxénètes peu scrupuleux.

Marion Lesmere pour l'opposition MR, a voté pour le règlement, mais elle craint le déplacement du problème : "Le fait de dire on interdit la prostitution de rue dans un quartier, pourrait donner le signal qu'elle est autorisée dans tous les autres quartiers de Bruxelles. Nous avons aussi essayé de l'interdire Avenue Louise, mais il y a une volonté de limiter à ce périmètre. Le bourgmestre prétend que la loi ne l'autorise pas, mais la ville d'Anvers l'a fait."

Mary Nagy pour l'opposition Ecolo a également voté pour, mais elle souhaite une évaluation de la méthode : "L'idée c'est plutôt de répondre aux habitants du quartier, que nous comprenons. Parce que c'est un problème réel qui n'a pas trouvé de solution pendant six ans. Mais dans un  délai d'un an, je pense qu'il faut refaire le point, parce que ce plan a été fait sans concertation avec les associations qui s'occupent de la prostitution, et sans concertation avec les communes qui pourraient être également concernées."

A quelques mois des élections, le règlement sera bien accueilli dans le quartier, mais seul il ne réglera pas le problème de façon durable.

Geoffroy Fabré

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK