Fausse alerte à la bombe chez Viangro : le suspect a été relâché

La société Viangro est installée à Anderlecht.
La société Viangro est installée à Anderlecht. - © Google Street View

Le jeune homme de 21 ans soupçonné d'être l'auteur de la fausse alerte à la bombe chez Viangro, mardi, a été remis en liberté. Il a été entendu par la justice car l'appel anonyme provenait de son tél portable.

Le jeune homme nie les faits et explique que son gsm avait été volé quelques jours auparavant. Le suspect, qui vient de Ganshoren, n'a visiblement pas de lien avec le grossiste en viande.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK