Alerte à Ganshoren: Pierre Kompany reçoit une lettre de menace contenant de la poudre blanche

La lettre adressée au bourgmestre Pierre Kompany.
4 images
La lettre adressée au bourgmestre Pierre Kompany. - © D. R.

Alerte "anthrax" à l'hôtel communal de Ganshoren, avenue Charles Quint, en Région bruxelloise. La police et les pompiers se sont rendus sur place ce mardi après-midi après que le bourgmestre Pierre Kompany ait ouvert un courrier suspect qui lui était adressé. Il s'agit d'une lettre de menace, des propos racistes mais aussi des excréments et de la poudre blanche, explique sa porte-parole à la RTBF.

Quatre personnes, dont le bourgmestre, ont été maintenues pendant un moment à l'intérieur des locaux. Elles ont pu sortir en fin d'après-midi et rentrer chez elles. Aucune de ces personnes ne s'est révélée contaminée. Elles ont dû se débarrasser de leurs vêtements, prendre une douche, se vêtir d'une combinaison sécurisée et se prêter à des tests médicaux. La protection civile a emmené l'enveloppe pour que son contenu soit analysé dans un laboratoire. L'ensemble de l'hôtel communal a été évacué et fermé le temps de l'intervention. La circulation a été restreinte par la police sur l'avenue Charles Quint.

Ce serait la première fois que Pierre Kompany reçoit des menaces depuis sa nomination à la tête de la commune, suite aux élections d'octobre 2018.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK