Air Belgium a essuyé une perte de 18 millions d'euros en 2018

La compagnie aérienne Air Belgium, qui a récemment annoncé de nouveaux développements à l'aéroport de Charleroi, a terminé son exercice 2018 sur une perte nette de 18,3 millions d'euros.
La compagnie aérienne Air Belgium, qui a récemment annoncé de nouveaux développements à l'aéroport de Charleroi, a terminé son exercice 2018 sur une perte nette de 18,3 millions d'euros. - © Belga

La compagnie aérienne Air Belgium, qui a récemment annoncé de nouveaux développements à l'aéroport de Charleroi, a terminé son exercice 2018 sur une perte nette de 18,3 millions d'euros, contre une perte de 0,84 million lors de l'année précédente, selon ses comptes annuels récemment publiés par la Banque nationale de Belgique.

Les capitaux propres de la société étaient négatifs à la fin 2018, à hauteur de -1,3 million d'euros.

Le nombre d'équivalents temps plein est passé de 16,4 en 2017 à 117,7 l'an dernier, illustrant la montée en puissance de la compagnie aérienne. Fin 2018, Air Belgium comptait même 201,9 équivalents temps plein.

Air Belgium reliera à partir du 7 décembre Charleroi à la Guadeloupe et la Martinique. La compagnie compte repartir à l'assaut de la Chine, après l'abandon en juin 2018 de sa liaison avec Hong Kong, à la suite d'un litige avec les tour-opérateurs chinois, avec deux destinations l'an prochain. La compagnie songe aussi à terme à voler vers Kinshasa, en RDC.

Selon le journal L'Echo, Air Belgium a été récemment renflouée et a remis à plat son plan d'affaires. La Sogepa a, par exemple, converti son prêt de 4 millions d'euros en capital. Les autres actionnaires (SRIW, SFPI et Sabena Aerospace) ont, de leur côté, réinjecté un million d'euros.

Archives : Journal télévisé 19/11/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK