Aider les locataires de logements sociaux à payer les arriérés de loyer

C'est l'objectif d'une convention signée lundi entre le CPAS de Charleroi et cinq sociétés de logements sociaux. Une première en Wallonie.

La Ville de Charleroi a décidé de s'attaquer au problème des arriérés de loyer dans les logements sociaux. L'an dernier, dans les cinq sociétés carolos, 20% des locataires étaient en retard de paiement. Et l'ardoise atteint parfois un an de loyer... des situations de plus en plus fréquentes avec la crise. Une situation qui contraint parfois les sociétés à expulser.

Une convention a donc été signée hier : au bout de deux mensualités de retard, la société de logement social a désormais l'obligation de prendre contact avec le CPAS, qui aidera le locataire défaillant s'il n'est pas en mesure de payer.

Ci-dessus, notre reportage.

Jérôme Durant

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK