Ah la belle de mai

- © RTBF

Pour la deuxième fois, les habitants de Strée, près de Thuin et Beaumont, s'apprêtent à vivre la joyeuse entrée de la "Belle de Mai". De nombreuses festivités sont prévues autour du cortège emmené par la géante ce dimanche 8 mai 2011.

Organisée dans le cadre de la traditionnelle Ducasse de Strée, la joyeuse entrée de la "Belle de Mai" sera liée à de nombreuses activités. Baptême, cortège, théâtre, parade aux lumières et feu d'artifice sont quelques uns des rendez-vous qui marqueront la journée. Cette initiative, unique dans la région, est née d'une volonté prononcée de quelques passionnés de mettre en valeur les richesses du patrimoine local.
La légende de "Belle de Mai"
On raconte que dans un lointain passé, à l'orée du bois du Tronquois, vivait une femme malveillante. Nul n'en connaissait la raison mais tous savaient ô combien son âme était meurtrie par la solitude. Et, tel un châtiment éclairé par la haine, ses propos n'avaient pour seul motif que d'anéantir le sentiment de paix et de sérénité qui régnaient sur le village de Strée. Condamnant toute venue au monde d'un nouveau né dans la localité, les cris de désespoir de la population remplaçaient l'enchantement que procure la naissance d'un enfant. Apeurés par la fatalité certains fuyaient leur terre. Et les vieillards, épuisés par une vie laborieuse, trépassaient sans jamais connaître leurs héritiers. Au fil du temps, le soulèvement de la foule contraignit la cour de justice à se rassembler. La sentence fit hurler de terreur l'enchanteresse alors que les flammes s'emparaient de tout son être. De sa dépouille ne subsistait que des cendres qui furent jetées dans l'eau impure du Martinpré qui s'écoule sous "le pont de l'Hameau". Mais l'espérance de voir renaître la vie par la sentence du peuple n'était que leurre. Mais, par sa bonté et sa bienfaisance, une jeune demoiselle allait rendre à la cité son bonheur perdu. Ayant perdu sa mère lors de sa naissance, elle appréciait sillonner les rues du village dévoilant à chacun la fraîcheur de sa jeunesse. Un jour, lors d'un rassemblement de la population en détresse, la jeune fille partagea avec l'assemblée l'histoire de sa venue au monde. Serrant au creux de ses mains le médaillon contenant une clef légué par sa défunte maman, elle conta à tous la force émanant de cet ultime présent d'une mère à sa fille. De ce précieux héritage, elle avait tiré vigueur et courage afin de faire face aux épreuves. Implorant au plus profond d'elle-même la vie, afin que prospérité et grandeur reprennent leur droit sur le Pays strétois, la demoiselle fit cadeau de la clef qu'elle portait au cou au dernier enfant né avant la période sombre du village. Et, par ce geste empli de bonté et de sincérité, elle brisa le mauvais sort qui frappait toute la cité. C'est de ce récit qu'est née la légende de celle que les Strétois appellent aujourd'hui "Belle de Mai".
Les festivités
A 16 heures : seconde grande entrée de "Belle de Mai" suivie de la remise de la clé du village
A 16 h. 30 : baptême et bénédiction
A 17 h. 30 : départ du cortège folklorique et historique
A 18 heures : théâtre de rue "la légende de Belle de Mai"
A 19 heures : souhaits de bienvenue aux nouveaux villageois & aux nouveaux-nés
A 19 h. 30 : ronde des petits suivie d'un grand lâcher de ballons
A 20 heures : bal du muguet
A 22 h. 30 : cortège aux lumières suivi d'un grand feu d'artifice
Entrée gratuite toute la journée
Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter le site internet de l'organisation.

Daniel Barbieux

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK