Anderlues: le bourgmestre prône le "vivre ensemble" après "une agression raciste"

Selon le parquet de Charleroi, une jeune musulmane de 19 ans a fait l'objet d'une agression, lundi vers 23h, dans la rue du Château à Anderlues. Alors qu'elle marchait dans une ruelle, deux individus lui ont barré la route. La victime a tenté de s'enfuir mais les auteurs l'ont rattrapée et projetée au sol en l'insultant de "sale Arabe". Ils lui ont alors arraché son voile, ainsi que le haut de ses vêtements et son soutien-gorge. Les agresseurs ont alors utilisé un objet pointu pour lui lacérer le torse, le ventre, les jambes et le visage. Ils ont ensuite pris la fuite dans une direction inconnue.

Une enquête a été ouverte par la police locale de Binche-Anderlues.

Appel au calme

De son côté, le bourgmestre PS Philippe Tison a présenté son soutien à la victime et à ses proches, prônant le vivre-ensemble: "A l’heure où la Belgique vit des moments de fierté et de joie grâce aux exploits de notre équipe nationale, il faut rappeler que nous sommes un pays de tolérance et d’ouverture. Nos meilleurs buteurs et héros de ces derniers jours ne sont-ils pas d’origine étrangère ? Ils sont l’âme de notre pays et d’Anderlues !", a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Pour Philippe Tison, "nous ne pouvons tolérer que certains de nos concitoyens soient victimes d’agressions racistes alors qu’Anderlues a toujours été citée en exemple comme une commune ayant réussi son modèle d’intégration et du 'vivre ensemble' entre les différentes communautés."

Le bourgmestre conclut : "J’ai demandé aux forces de l’ordre de tout mettre en œuvre et de mobiliser tous les moyens nécessaires pour retrouver le plus rapidement possible les auteurs de cet acte criminel."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK