Agent à vélo décédé (Anderlecht): le camionneur faisait l'objet de deux interdictions de conduire

L'accident s'est produit à la rue Wayez (principale rue commerçante d'Anderlecht)
L'accident s'est produit à la rue Wayez (principale rue commerçante d'Anderlecht) - © street view

Le chauffeur de camion qui a renversé mortellement mercredi un policier à vélo à Anderlecht faisait l'objet de deux interdictions de conduire, a fait savoir jeudi la police locale de Bruxelles-Midi (Anderlecht/Saint-Gilles/Forest), confirmant une information de Bruzz. Selon ses propres dires, celui-ci n'était pas encore au courant de ces interdictions, prononcées par le tribunal de police de Hal ou Vilvorde. Après l'accident, le parquet de Bruxelles lui a aussi retiré son permis pour 15 jours.

L'accident est survenu mercredi vers 15h40 dans la Rue Wayez. Le policier de 28 ans rentrait chez lui à vélo après son service lorsqu'il a été heurté par le camion. Le jeune homme n'a pas survécu à la collision.

Un expert a été désigné en vue de déterminer les circonstances exactes de l'accident. Le chauffeur n'était visiblement pas sous l'influence de la drogue ou de l'alcool, mais son véhicule et son téléphone ont été saisis, de même que son tachygraphe.

"L'homme prétend qu'il n'était pas au courant de ces interdictions de conduire", explique Marie Verbeke, porte-parole de la police de Bruxelles-Midi. "Cela voudrait dire qu'il n'était pas présent au prononcé du jugement ou que les sentences n'avaient pas encore été signifiées. Nous ne connaissons pas encore les violations pour lesquelles il faisait l'objet de ces interdictions de conduire. En tout cas, au moment de l'accident, il était encore en possession de son permis de conduire, qui lui a maintenant été retiré par le parquet.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK