Agence de stationnement: on attend toujours

Une lenteur dans le dossier qui irrite certains au parlement régional.

Pas besoin de faire un dessin à ceux qui roulent en voiture à Bruxelles. D'une commune à l'autre, les zones de stationnement changent de couleur, de tarifs, de signalisations et d'amendes.

Unifier tout cela, c'est la volonté de la région depuis.... novembre 2003 ! Sept ans, et oui, sept ans et toujours en gestation. Des députés Bruxellois s'en inquiètent. Brigitte Grouwels ministre CD&V des Transports à Bruxelles leur répond : "On est en train de finaliser le statut du personnel de cette agence de stationnement, donc l'idée est de commencer aussi vite que possible dans la pratique avec l'agence".

On peaufine l'agence régionale qui appliquera les nouvelles règles, mais quelles règles ? Il n'y a pas encore d'accord sur les détails pratiques : combien coûtera une carte de riverain ? Dans quelles parties de Bruxelles faudra-t-il payer son parking ? Pour l'opposition MR, c'est par là qu'il fallait commencer. Didier Gosuin : "On n'a encore rien fait pour déterminer les lignes générales des politiques de stationnement. On va simplement faire de études. Donc on peut s'attendre à ce qu'il n'y ait rien de bien transcendant avant les élections régionales de 14".

Les détails pratiques restent à fixer parce que c'est le plus difficile à faire. Chaque commune tient à son propre système, à ses recettes aussi et tout cela sera chamboulé. Les acteurs économiques également essayent de se faire entendre, pour éviter que le futur plan de stationnement ne complique la vie aux fournisseurs et aux clients des entreprises de Bruxelles.

Notez que la ministre Brigitte Grouwels espère que ce plan régional de stationnement pourra être appliqué partout dès 2012-2013.

 

M. Baele

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK