Affaire Fourny: élections communales du 14 octobre annulées à Neufchâteau

Le gouverneur de la province de Luxembourg a tranché. Suite aux suspicions de fraude électorale, Olivier Schmitz a décidé d'annuler les élections du 14 octobre 2018 à Neufchâteau et d'en organiser de nouvelles. La date de ces nouvelles élections devrait être fixée au 16 juin, au plus tard. 

Cette décision doit encore être notifiée par le service public de Wallonie (SPW). Cela devrait être le cas dans quelques jours à moins qu'un recours contre cette décision ne soit introduit, ce qui est possible mais peu probable. Dimitri Fourny, comme l'opposition, a dit vouloir souhaiter de nouvelles élections.  

Précisons que l’administration n’aura qu’un scrutin à surveiller à cette date-là, elle sera donc "très présente".

Un nouveau scrutin qui pourrait tout changer

Rappelons qu'il y a 57 procurations litigieuses. Or, lors des élections communales du 14 octobre 2018, le dernier siège s’est joué à seize voix.

Le résultat des élections donnait dix sièges (2363 voix) sur 19 à la liste "Agir ensemble" de Fourny, huit sièges (2117 voix) à "Pour Vous" de son concurrent direct, Yves Evrard (MR), et un siège (602 voix) pour "La 3ème piste".

Autrement dit, cela aurait pu donner 9-9-1, ce qui changeait tout puisque les deux premières listes se seraient retrouvées à égalité. D'où l'intérêt d'organiser de nouvelles élections. 

Quel avenir pour Dimitri Fourny ?

Reste que Dimitri Fourny, l'actuel bourgmestre cdH de Neufchâteau n'était pas présent lors de cette annonce. Est-ce que cela veut dire qu'il va faire un nouveau pas de côté ?

La question est, en tout cas, sur toutes les lèvres. Rappelons que Dimtri Fourny a déjà annoncé qu'il ne se présenterait pas aux élections régionales et fédérales alors qu'il était pressenti pour être tête de liste à la Région wallonne au Luxembourg. 

21 inculpations

Les élections communales du 14 octobre dernier n'avaient toujours pas été validées à Neufchâteau suite à une affaire de suspicions de fraude aux procurations. Le dossier avait été mis à l'instruction dans la semaine qui a suivi le scrutin.

Elle concerne les résidents d'un home pour personnes âgées, "Le Clos des Seigneurs", géré par le CPAS de la commune. 

L'instruction judiciaire, menée par le juge Jacques Langlois, a débouché le mois dernier sur l'inculpation de 21 personnes (dont 7 membres de la famille Fourny) pour des faits qualifiés de faux en écritures et usage de faux; abus de confiance, avec la circonstance d'abus de faiblesse d'une personne en situation de vulnérabilité; ainsi que participation à une association de malfaiteurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK