Affaire du vitrioleur: tirage au sort des jurés

Richard Remès a défiguré à vie Patricia Lefranc, en lui jetant du vitriol au visage
Richard Remès a défiguré à vie Patricia Lefranc, en lui jetant du vitriol au visage - © Belga

L’affaire du vitrioleur sera évoquée dès ce mercredi à la cour d'assises de Bruxelles, avec le tirage au sort des jurés qui devront juger Richard Remès. Cet homme d'une cinquantaine d'années est poursuivi pour tentative d'assassinat.

Les faits se sont passés en 2009, à Molenbeek-Saint-Jean. Richard Remès a défiguré à vie Patricia Lefranc, en lui jetant du vitriol au visage. Le tort de la victime est d’avoir refusé les avances de celui qui était son ex.

Richard Remès et Patricia Lefranc étaient voisins, ils habitaient le même immeuble. Un temps, ils avaient entretenu une relation extraconjugale, avant de rompre quelques mois avant les faits. Depuis la rupture, Patricia Lefranc se disait harcelée par son ancien amant. Jusqu'à ce premier décembre 2009, où se faisant passer pour un livreur, Richard Remès parvient à faire descendre Patricia Lefranc dans le hall d'entrée. Par deux fois, il lui jette alors de l'acide sulfurique au visage. Défigurée, la victime, perd aussi un œil, une oreille et un doigt dans cette agression. Après trois mois de coma et de multiples opérations, elle tente aujourd'hui de se reconstruire et voudrait que la médiatisation de son cas puisse servir à tous...

L'accusé, lui, est en aveux. Devant la chambre des mises en accusation, son avocat a plaidé la torture, mais c'est finalement bel et bien la tentative d'assassinat qui a été retenue. Le procès aura donc lieu devant la cour d'assises, dont le jury populaire sera tiré au sort ce mercredi. Richard Remès risque jusqu'à trente ans de prison.

Le procès proprement dit débutera réellement lundi prochain avec l'instruction d'audience.

Jérôme Durant

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK