Affaire Dr Mouton: poursuites irrecevables

RTBF
RTBF - © RTBF

Après dix années de procédure, le procès du Docteur Mouton vient, peut-être, de trouver son épilogue devant la Cour d'Appel de Liège. La Cour vient de conclure à l'irrecevabilité des poursuites contre ce médecin accusé d'avoir prescrit de la DHEA et de l'EPO à des sportifs professionnels.

Fin 1998, le dossier arrive dans les mains de la Justice. Un informateur qui désire garder l'anonymat fait état de ce que le docteur Mouton prescrit de l'EPO à des sportifs de haut niveau.

Mais voilà, le dénonciateur, qui n'est autre qu'un confrère du docteur Mouton, a reçu ces informations d'un de ses patients et en portant ces éléments devant la Justice, il viole le secret professionnel. Aujourd'hui, 10 années plus tard, la Justice confirme qu'elle ne peut poursuivre sur base d'éléments entachés d'irrégularités.

Aujourd'hui, le docteur Mouton exerce principalement à Londres et Madrid une médecine qu'il qualifie de "fonctionnelle" basée sur la prévention des maladies. Mais après avoir été arrêté, inculpé et avoir effectué cinq mois de détention préventive à Lantin, la page se tournera sans doute difficilement.

(P. Scheffers)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK