Action des gilets jaunes au dépôt de Mestdagh à Gosselies dans la nuit de lundi à mardi

Une dizaine de gilets jaunes se sont relayés dans la nuit de lundi à mardi pour bloquer le dépôt de stockage et de distribution du groupe Mestdagh à Gosselies, qui gère plus de 80 magasins Carrefour en Wallonie. Les manifestants empêcher les camions d'entrer et de sortir du dépôt, mais laissaient malgré tout passer les véhicules avec des produits périssables. 

"J'en ai marre de ne pas arriver à la fin de mon mois. Je n'y arrive plus. On arrive le 20 du mois, je n'ai déjà plus rien. Il faut se battre pour s'en sortir", expliquait un gilet jaune présent sur place. 

La police est intervenue mardi matin vers 8h30 et leur a demandé de libérer la route. Les gilets jaunes se sont exécutés.

"Le gouvernement donne des ordres aux policiers et eux sont obligés de faire leur travail sinon ils sont virés aussi. Je ne comprends pas qu'on leur jette des cailloux. Ça ne devrait pas exister. Qu'on fasse des manifestations, d'accord, mais qu'on ne tape pas sur les policiers. Maintenant quand ce sont eux qui foncent sur nous, ça devient irritant aussi", ajoute-t-il. 

Le blocage de ce type de dépôt, on le sait, peut avoir une incidence sur les livraisons dans les magasins. Mais Mestdagh n'a pas tenu à réagir. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK