Accueil des personnes handicapées en Wallonie : signature d'un accord entre la Wallonie et la France

Illustration.
Illustration. - © Flickr - Zigazou76

Les autorités françaises et wallonnes ont signé ce mercredi à Neufvilles (Soignies) un accord cadre concernant l’accueil des personnes handicapées dans les services d’accueil et d’hébergement situés en wallonie. L’accord vise notamment à offrir une prise en charge de qualité des personnes handicapées tout en améliorant leur accompagnement.

Les cosignataires de l’accord sont la Secrétaire d’Etat française auprès du ministre des solidarités et de la Cohésion sociale, Marie-Anne Montchamp (UMP), le Ministre-Président de la Wallonie, Rudy Demotte (PS) et le ministre wallon de la Santé, de l’Egalité des Chances et de l’Action sociale, Eliane Tillieux (PS). 

La conclusion de cet accord cadre de coopération, fruit de plusieurs années de concertation, vise également à garantir un accompagnement et une prise en charge sur le long terme tout en optimisant les réponses aux besoins aussi bien médicaux que sociaux et cela avec une offre adéquate et partagée des moyens humains et matériels.

Entre 3.500 et 5.000 personnes handicapées sont accueillies en Belgique grâce à un financement français, issu de l’assurance-maladie (en ce qui concerne les enfants) et des Conseils généraux (pour ce qui touche les adultes).   Les résidents handicapés français sont donc pris en charge financièrement par les Autorités françaises.

Cela signifie  que la place de ces résidents français n’est pas subventionnée par l’AWIPH (*) ce qui implique que cet accueil de français n’a aucune conséquence sur le nombre total de places subventionnées accordées aux résidents belges.

Les retombées de cette prise en charge en Wallonie sont loin d’être négligeables  puisqu’elle générerait plusieurs milliers d’emplois.

Vincent Clérin

(*) AWIPH : Agence Wallonne pour l'Intégration des Personnes Handicapées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK