Accident sur le ring à Anderlecht: deux bandes de circulation rouvertes

Un véhicule a percuté le portique d'un panneau de signalisation qui est tombé sur la chaussée
Un véhicule a percuté le portique d'un panneau de signalisation qui est tombé sur la chaussée - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Deux des quatre bandes de circulation étaient rouvertes à la circulation jeudi vers 10h après un accident qui avait entraîné la fermeture complète du ring extérieur de Bruxelles à hauteur d'Anderlecht.

Un piéton est décédé après avoir tenté de traverser le ring à cet endroit vers 5h30. La victime de 43 ans a été fauchée par une voiture. Un deuxième véhicule a percuté le portique d'un panneau de signalisation qui est tombé sur la chaussée.

L'accident avait entraîné d'importantes files, jusqu'à l'E40, en direction de Hal. Vers 10h, des ralentissements étaient encore observés depuis Dilbeek.

La victime avait été interpellée pour ivresse sur la voie publique

Cette nuit, vers 3h30, la police d’Anderlecht a été contactée pour une personne blessée sur la voie publique, au carrefour de la route de Lennik. Arrivée sur place, elle entre en contact avec un homme légèrement blessé et manifestement sous l’emprise de l’alcool. Il est emmené à l’hôpital Erasme par ambulance pour y être soigné. L’homme prétendra avoir chuté seul sur la voie publique. 

A 5h30, la police de la route de la Police Fédérale est appelée pour un accident survenu sur le ring à hauteur d’Anderlecht à hauteur de km 55. 

Un véhicule a renversé une personne qui circulait à pied sur le ring. Le conducteur du véhicule a été légèrement blessé et a été également emmené à l’hôpital. Le piéton est quant à lui décédé sur place. Le piéton s’avère être la même personne que celle qui avait été emmenée à l’hôpital un peu plus tôt.  

Le parquet a été contacté et une enquête a été ouverte pour déterminer dans quelles circonstances le piéton est décédé. Différents devoirs d’enquête sont en cours, notamment des auditions de témoins et ce, afin notamment de déterminer le trajet emprunté par la victime ainsi que son taux d’alcoolémie. Un médecin légiste a été requis par le parquet. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK