Accident grave sur l'E17: le chauffeur bulgare est décédé

Le chauffeur bulgare impliqué dans le grave accident survenu vendredi midi sur la E17 Gand-Lille au niveau de Aalbake est décédé, a fait savoir la ville de Courtrai dans un communiqué. Au total, 84 personnes sont impliquées dans l'accident: 82 occupants d'un autocar à double étage et deux chauffeurs de camion. La collision en chaîne a fait un mort et 24 blessés dont un en état très grave. C'est le chauffeur bulgare, dont le camion avait percuté l'autocar qui avait lui-même foncé sur un autre camion, qui est décédé de ses blessures.

Le plan d'urgence (voir plus bas) qui avait été déclenché par la commune de Courtrai, a été levé vers 17h00. A 19H20, l'autoroute était à nouveau ouverte à la circulation. Le retard s'élevait encore à une dizaine de minutes, probablement dû à la chaussée sablée, en direction de Lille.

L'accident s'était produit à 12h03 à hauteur d’Aalbeke et de Mouscron, au km 3, sur l’E17 Gand-Courtrai. Un autocar néerlandais avait été pris entre deux camions, l'un belge, l'autre bulgare. 

L'autocar de la société Bovotours faisait route vers Paris avec 66 Néerlandais à son bord.

Plusieurs personnes, dont des enfants, étaient un temps coincées dans le car à double étage, mais la situation sur place était entièrement sous contrôle, apprenait-on peu avant 15 heures.

60 personnes indemnes

Au total, on dénombre 25 blessés, dont 17 légèrement, six grièvement et deux en danger de mort, a indiqué le bourgmestre de Courtrai, Vincent Van Quickenborne (Open Vld). Les deux personnes dont les jours sont en danger sont l'un des deux chauffeurs du bus et le conducteur du poids-lourds bulgare.

Les blessés ont été emmenés dans des hôpitaux de Courtrai et Menin.

Une soixantaine de personnes qui se trouvaient dans le bus et ne sont pas blessées ont été transportées vers la caserne de Courtrai. Elles ont pu y recevoir de l'eau et de la nourriture. Des soins ambulatoires et un soutien psychologique ont également été offerts à ceux qui le souhaitaient.

Plan catastrophe

Le plan d'urgence et d'intervention communal a immédiatement été décrété et un centre de coordination a été mis en place au niveau de la commune, ont indiqué les autorités.

La ville de Courtrai a également annoncé via Twitter avoir mis à disposition un numéro d'information à destination des familles et des amis : 0 (032) 56 23 96 97.

La société néerlandaise Bovotours, à qui appartient l'autobus impliqué dans l'accident, a été contactée. Elle a envoyé deux véhicules en Belgique. Les voyageurs peuvent décider de poursuivre leur trajet jusqu'en France ou de rentrer aux Pays-Bas.

Déviations

"Nous encourageons les automobilistes à suivre la route locale G. Ils peuvent prendre depuis la A17 à Aalbeke des détours vers les rues locales à Mouscron pour revenir ensuite sur l'autoroute", a déclaré le porte-parole du Centre flamand de contrôle du trafic, Peter Bruyninckx.

Une déviation a aussi été mise en place via l'E403.

La situation engendrait vers 15h30 quelque 3 kilomètres de files.

Route dangereuse

Ce n'est pas le premier accident qui se produit sur la E17 au niveau de Aalbeke vers Lille depuis que des contrôles aux frontières ont été instaurés début novembre. Des limitations de vitesse ont été ajoutées (90 km/h à partir de Courtrai-Est et 70 km/h un peu plus loin), mais cela ne suffit apparemment pas.

Mercredi, à environ 100 mètres de l'accident survenu ce vendredi, un chauffeur de camion était décédé après une collision impliquant trois poids lourds, dont l'un avait pris feu. Lui aussi avait remarqué trop tard la formation d'une file.

"J'ai demandé à la police fédérale de la route d'effectuer plus de contrôles de vitesse et plus tôt sur le trajet, dès Courtrai-Est", a indiqué Vincent Van Quickenborne, rappelant que ces contrôles ne relèvent pas de la police locale. "C'est un fait qu'on roule beaucoup trop vite à cet endroit."

4 images
La caserne de pompier de Courtrai où une trentaine de personnes se trouvant dans le car étaient toujours présentes à 17H30. © Tous droits réservés
Accident grave sur l'E17: 25 personnes blessées, dont 2 en danger de mort © Tous droits réservés
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK