Accident de travail mortel à Hyon: le procès a enfin débuté

Le chef d’inculpation retenu est homicide par défaut de prévoyance (illustration).
Le chef d’inculpation retenu est homicide par défaut de prévoyance (illustration). - © Flickr - mikecogh

L’accident est survenu en avril 2011. Cinq ans après les faits, suite à plusieurs reports, on est enfin rentré dans le vif du sujet devant le tribunal.

Les faits se sont produits le 28 avril 2011. On est rue Monte en Peine à Hyon. Il pleut des cordes. Sur le chantier de construction d'un immeuble de 48 appartements, deux ouvriers : Cédric Maton, 30 ans, de Colfontaine, et son jeune collègue de Jurbise, Julien Père. Il a 20 ans.

Ils sont sur le point de rentrer au dépôt. La pluie est trop forte pour travailler. Le grutier est le dernier sur le chantier avec eux. Et quand il ne les aperçoit plus, il est trop tard. Les deux ouvriers sont ensevelis sous un éboulement de terre dans une profonde tranchée.

Après plusieurs reports, le procès pour homicide par défaut de prévoyance a enfin pu commencer. On s'est demandé lors de l'audience d'hier (lundi) ce que faisaient là ces ouvriers alors que tous les autres étaient en congé pour cause d'intempéries. Auraient-ils dû rentrer? Se mettre à l'abri? Avaient-ils été mis sous pression pour tenir les délais? Quelles sont les circonstances exactes de l'éboulement? N'y a-t-il pas eu une cause extérieure? Toutes ces questions restent pour l'instant sans réponse.

RTBF