Accident de camion à Theux: le parquet trouve la peine trop clémente et va en appel

Devant la gravité des faits, le parquet a décidé d'interjeter appel de cette condamnation qu'il juge plutôt "soft" (illustration).
Devant la gravité des faits, le parquet a décidé d'interjeter appel de cette condamnation qu'il juge plutôt "soft" (illustration). - © Flickr - dctim1

Le parquet a décidé d'aller en appel de la condamnation, relativement clémente, prononcée la semaine dernière par le tribunal de police de Verviers.

Pour rappel, l'accident avait eu lieu le 3 juillet 2015. Ce matin-là, un camion en perdition dans Mont Theux rate le dernier virage de la descente menant au centre de la commune. Il s'écrase dans un jardin en contrebas. Bilan : deux victimes, une riveraine de 39 ans et un Sérésien d'une septantaine d'années. Tous deux se trouvaient dans leur voiture, que le camion a écrasé sur son passage. A l'époque, l'expertise avait confirmé que le poids-lourd avait des freins défectueux. 

Justement, toujours selon cette expertise et le parquet, jamais ce camion n'aurait dû circuler dans cet état. Raison pour laquelle le parquet avait réclamé deux ans de prison et trois ans de déchéance du permis de conduire pour le chauffeur ukrainien qui avait survécu et pour son patron polonais, responsable de l'état du camion.

Mais il y a une semaine, le tribunal de police a eu, disons, le "pied léger" : six mois de prison pour le chauffeur et un an pour son patron. Des peines assorties d'un sursis pour l'un comme pour l'autre. Autrement dit : ils n'iront pas en prison. Ils ont également écopé d'une déchéance du droit de conduire mais pour seulement trois mois.

Devant la gravité des faits, le parquet a donc décidé d'interjeter appel de cette condamnation plutôt "soft".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK