Crash d'hélicoptère à Huy: 2 morts, le centre inaccessible

Accident d'hélicoptère à Huy: 2 morts, une cabine du téléphérique menace de tomber
3 images
Accident d'hélicoptère à Huy: 2 morts, une cabine du téléphérique menace de tomber - © Tous droits réservés

Accident d'hélicoptère à Huy ce vendredi peu avant 18 heures. L'engin, qui volait à basse altitude, a heurté un câble du téléphérique et s'est écrasé dans un parc du centre-ville.

 

Le plan d'urgence a été déclenché en raison du risque de chute d'une cabine du téléphérique, une grande partie du centre-ville est inaccessible vendredi soir et la navigation est interrompue sur la Meuse. Certains habitants ont aussi été évacués en raison des risques de chute de câble.

Les deux occupants d'un hélicoptère sont décédés, vendredi peu avant 18h00, dans un accident à Huy. Il s'agit du pilote et d'un photographe occupé à prendre des photos aériennes du centre-ville.

Téléphérique

L'engin, qui volait à basse altitude à Huy, a touché avec ses pales un câble du téléphérique qu'il a sectionné. Il s'est écrasé dans un petit parc du centre-ville, à proximité de la rue des Tanneurs, dans le quartier de Saint-Remy, à une quinzaine de mètres des maisons voisines. L'appareil, un Robinson 22, a pris feu avant d'exploser.

Le bourgmestre hutois explique avoir déclenché le plan d'urgence en raison du risque de rupture de l'un des câbles du téléphérique. "Nous devons faire redescendre l'une des cabines sur la rive gauche, au Batta, mais le câble qui la porte est endommagé. Nous craignons donc une éventuelle chute de la cabine, raison pour laquelle toutes les mesures doivent être prises", précise Alexis Housiaux. Personne ne se trouvait à bord du téléphérique au moment de l'accident.

Un pilote chevronné

L'hélicoptère provenait de l'aérodrome de Namur, à Suarlée. Le pilote décédé, Jean-Yves Dantinne, était un ancien pilote d'hélicoptère de l'armée et a dirigé durant plusieurs années l'aérodrome namurois. Il était particulièrement chevronné, ont indiqué les responsables de l'aérodrome de Temploux. 

Il s'agit d'un ancien pilote d'hélicoptère de l'armée, devenu par la suite responsable de l'aérodrome namurois durant plusieurs années. L'homme avait créé sa propre école de pilotage.

L'hélicoptère transportait aussi le photographe hutois Laurent Matagne.

 

RTBF avec Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK