Accident camion Villers-la-Ville: le démontage des arcades a commencé

Le démontage des arches de Villers-la-Ville a commencé : un vrai puzzle
Le démontage des arches de Villers-la-Ville a commencé : un vrai puzzle - © RTBF - Hugues Van Peel

A Villers-la-Ville, le démontage des deux arcades situées en bordure de l’abbaye, a commencé lundi. Des arcades ont été sérieusement endommagées, il y a deux semaines, par un camion. Il s’agit d’une opération délicate car certains pans de murs pourraient encore s’effondrer et comme le site est classé, il faut conserver les pierres en vue d’une reconstruction future.

C’est un travail de précision que les ouvriers ont entamé. Pierre par pierre, ils doivent démonter les deux arcades endommagées. Eric Smets est le chef de chantier :

"Il y a des archéologues qui viennent et numérotent tout. Nous, on doit les mettre sur palettes pour les entreposer. C’est un gros puzzle, en quelques sortes, puisque quand le tas de gravats était là il fallait chercher entre toutes les pierres".

Dans un premier temps, il a fallu sangler les murs pour éviter qu’ils ne s’effondrent, ensuite, monter un échafaudage pour permettre aux ouvriers de travailler en toute sécurité. Sébastien Mainil est ingénieur architecte à l’Institut du Patrimoine wallon :

"C’est très délicat parce qu’une petite déstabilisation entraînerait d’une part l’effondrement d’une partie qui doit être démontée mais, peut-être, d’autres parties qui se tiennent encore en place".

Les briques ne seront pas conservées, mais les pierres de tailles qui ne sont pas trop abîmées pourront être réutilisées. Par contre certaines pierres devront être remplacées totalement. La façade qui se trouve à l’ouest a déjà été remontée en 1974 suite à un accident similaire et des pierres avaient déjà été remplacées.

En principe, le démontage des arcades va durer toute la semaine. La circulation à cet endroit pourrait être rétablie à la fin du week-end.

 

Hugues Van Peel

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK