A54 Nivelles-Charleroi, c'est parti pour un an de travaux

Les ennuis commencent sur l'autoroute A54 reliant Charleroi à Nivelles. On compte actuellement de nombreuses files aux heures de pointe entre Gosselies et Luttre. Sur ce tronçon de 7 kilomètres, la circulation est ramenée sur une bande. Et ce n'est qu'un début.

Un chantier colossal

"Ce sont des travaux préparatoires", explique Héloïse Winandy, porte-parole de la SOFICO, Société wallonne de financement complémentaire des infrastructures. "Comme leur nom l'indique, ils visent à préparer les travaux qui vont se dérouler sur l'A54. Nous avons dû réhabiliter toute une série de nids de poule et diverses dégradations sur les voies en direction de Bruxelles, des voies qui vont accueillir le basculement de trafic lors du chantier".

C'est en fait la route vers Charleroi qui va être entièrement rénovée. Pour conserver deux bandes de circulation dans chaque direction, il faudra donc basculer une partie du trafic de l'autre côté vers Bruxelles. Ces travaux marquent le début d'un chantier colossal : il s'étendra sur plus de 17 kilomètres entre Petit-Roeulx et Gosselies pendant un an.

Plusieurs phases

L'enfer sur les routes? Pas forcément. Heloïse Winandy précise : "Le chantier va bien durer un an, mais il sera découpé en différentes phases successives pour impacter le moins possible les usagers. Nous allons commencer par travailler sur le tronçon sud entre l'accès et la sortie à Luttre, puis entre Luttre et Gosselies Ouest. Ces deux parties doivent être terminées avant les congés de juillet 2017. Nous attaquerons ensuite le dernier tronçon entre Petit-Roeulx et Luttre, toujours en direction de Charleroi".

Coût de l'ensemble: plus de 14 millions d'euros financés par la SOFICO. Il faut dire que cet axe emprunté quotidiennement par 70 000 véhicules en moyenne avait besoin d'un bon lifting.

Des travaux nécessaires

"Le chantier était devenu nécessaire", confirme Héloïse Winandy, "non seulement pour réhabiliter les revêtements sur l'autoroute, mais aussi dans les bretelles d'accès et de sortie. Nous allons également remplacer l'éclairage au sodium par de l'éclairage au LED. Enfin nous réhabiliterons l'aire de Fromiée et remplacerons divers équipements de sécurité ou des dispositifs d'écoulement d'eau".

Le chantier nécessitera aussi la fermeture du coude reliant l'A54 à la E19 pendant deux week-ends à des dates encore à définir. Il faudra sans doute être philosophe et prendre son mal en patience dans les mois à venir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK