A Tournai, l'e-Campus forme à la cybersécurité

Quand existera-t-il chez nous un master en cybersécurité?
Quand existera-t-il chez nous un master en cybersécurité? - © LAURIE DIEFFEMBACQ

Avec l'attaque des serveurs de TV5, se repose la question de la vulnérabilité des entreprises mais aussi des institutions. Tout le monde veut se protéger des cybercriminels et désormais, des cyberterroristes... Et pourtant, en Fédération Wallonie-Bruxelles, il n'existe pas de formation universitaire spécifique en la matière. A Tournai, l'e-Campus, un centre de niveau universitaire propose des formations dans tout ce qui concerne l'informatique et internet. Et notamment en cybersécurité. Sébastien Claeyssens, chargé de projet à l'Ecampus a répondu à nos questions.

Une formation en cyber sécurité, cela répond à une demande de la part du monde de l’entreprise ?

C’est un constat que nous avons fait il y a quelques années. Il y avait un manque en terme de formation et d’information pour les entreprises amis aussi pour les institutions, qu’elles soient publiques ou privées. On entend parler de cyberattaques, de piratages, de vols de données bancaires sur le net ou sur les réseaux numériques mais il n’y a pas beaucoup de moyens pour contrer ces cyberattaques. C’est pour cela qu’avec des professeurs d’université, nous avons eu l’idée de créer une formation à la cybersécurité. Elle fait le tour de la question en termes de sécurité des données et des réseaux, en termes de cryptologie, de sécurité Wi-Fi, etc… Le but est de permettre aux participants, non pas de devenir des cryptologues éminents mais au moins d’avoir accès à l’information, de savoir ce qu’il faut mettre dans un cahier des charges quand il s’agit d’organiser la protection de son entreprise.

On parle de " cybercriminels" mais il faut désormais penser aussi au " cyberterrorisme "…

La formation que nous donnons aux entreprises vise surtout la protection de fichiers et de données qui constituent dans le monde économique d’aujourd’hui la valeur de l’entreprise. Nous ne sommes pas encore spécialistes du terrorisme… Pour l’instant, dans nos cours, on croise des chefs d’entreprises, des cadres, des responsables de l’informatique venant du privé. Mais nous avons aussi des personnes qui viennent d’entreprises publiques, de la sûreté de l’Etat…Quant aux formateurs, il s’agit de spécialistes dans le domaine. Notamment Jean-Jacques Quisquater, professeur à l’UCL et grand spécialiste de la cryptologie.

Mais ne serait-il pas temps de proposer dans les universités une formation spécifique en " cybersécurité " ?

C’est dans les cartons ! L’e-Campus, en collaboration avec différentes universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles, étudie la possibilité de créer une formation universitaire consacrée à la cybersécurité et à la cybercriminalité.

Propos recueillis par I. Palmitessa

Renseignements sur les formations : www.ee-campus.be/

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK