A Theux, un boulanger sans gluten, sans lactose, avec passion

A Theux, un boulanger sans gluten, sans lactose, avec passion
A Theux, un boulanger sans gluten, sans lactose, avec passion - © Pierre Hennen

Ils sont de plus en plus nombreux, les adeptes du sans gluten. Par choix ou parce qu’ils y sont allergiques ou intolérants. A Theux, un jeune boulanger — lui-même allergique au gluten — s’est lancé dans la production de pain, exclusivement sans gluten.

Mes parents m’ont d’abord poussé à faire HEC

Avec en moyenne 180 pains vendus chaque semaine, l’affaire de Pierre Hennen est plutôt bien lancée. Il a démarré son activité au début de l’année et vient d’emménager dans son propre atelier à Theux, sa commune d’origine.

Pierre Hennen, 26 ans, a l’habitude de dire qu’il a son métier dans le sang. " Mon grand-père était boulanger, et avant lui, ils étaient boulangers de père en fils depuis 5 générations ", explique le jeune passionné. Pierre n’a jamais eu de doute quant à son orientation professionnelle. À l’adolescence déjà il veut se lancer, mais sa famille l’en dissuade : des études d’abord. " Mes parents m’ont d’abord poussé à faire HEC, une école de commerce, pour acquérir des bases en gestion ".

J’ai appris que je ne pouvais plus manger ni de pain, ni de pâtisseries

Un choix que le jeune homme ne regrette pas du tout. Mais juste avant de décrocher son diplôme, il est confronté à un second contretemps. " On m’a détecté la maladie cœliaque, donc une allergie au gluten ". Un sérieux handicap dans le métier… " J’ai appris que je ne pouvais plus manger ni de pain, ni de pâtisseries. " D’abord abattu, l’aspirant boulanger-pâtissier se ressaisit bien vite. " J’ai voyagé et découvert qu’on pouvait faire de très bonnes choses sans gluten, ce qui n’était pas le cas à ce moment-là en Belgique. Alors j’ai commencé à modifier toutes mes recettes, chez moi, dans ma cuisine. "

" L’Alternative ", la boulangerie de Pierre Hennen, est enfin née. Pour le moment, le jeune boulanger propose 4 types de pains mais aussi des pâtisseries qui changent chaque semaine, " en fonction de l’humeur du pâtissier ". Il écoule sa production dans son atelier theutois, dans deux points de vente sur Liège, mais aussi sur son site Internet. Les pains sont alors livrés par la poste, toutes les fins de semaine.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK