A Ramillies, la récolte des betteraves laisse un goût amer dans la bouche des riverains

La récolte des betteraves débute ce lundi. Ce qui signifie le retour des camions, par centaines, dans les régions concernées. Et dans leur sillon, certains soupirent. Dans les petits villages de la commune de Ramillies, des habitants se sont d’ailleurs regroupés au sein d'un comité pour faire entendre leur voix.

Pour eux, d'année en année, la betterave a un gout amer : ils voient constamment passer des remorques de plus de 40 tonnes, de jour comme de nuit, sur des routes normalement interdites à un tel charroi.

Aujourd’hui, le comité réclame une meilleure concertation entre communes. Selon eux, le problème vient du fait que les communes traversées par ces camions ne se concertent pas et décident d'interdictions qui finalement s'opposent : pour respecter une interdiction dans une commune, une betteravière devra en enfreindre une autre un peu plus loin...

"L’alternative serait déjà qu’au niveau de la zone de police de l’Est du Brabant wallon, on pose clairement le problème plutôt que de rester chacun sur son territoire communal, déclare Bruno du Bois d'Enghien, porte-parole du comité citoyen "Tout doux sur nos routes". Les transporteurs, lorsqu’ils sont dans un champ (que ce soit à Ramillies, Jodoigne ou Orp-Jauche), ils n’ont pas 36 solutions ! Ils doivent amener leurs betteraves ou pommes de terre vers le lieu de transformation. Pour cela, il faut qu’il y ait un réel débat au niveau de la zone de police, au niveau du collège (qui rassemble les bourgmestres) mais aussi au niveau du conseil des zones de police pour que ces problèmes soient réellement pris en compte et qu’on ait une réflexion sur toute la zone de police, qu’on ait une réglementation et une analyse des tracés réels afin que les transporteurs ne soient pas contraints de faire tout et n’importe quoi."

Une table ronde entre agriculteurs, transporteurs et habitants devrait aussi être organisée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK