A nouveau des bâtons dans les roues pour les responsables de la mosquée de Court-Saint-Etienne

C'est le sixième recours introduit contre ce projet de mosquée à Court-Saint-Etienne, qui a déjà connu de multiples péripéties administratives en plus de cinq ans de procédure.
C'est le sixième recours introduit contre ce projet de mosquée à Court-Saint-Etienne, qui a déjà connu de multiples péripéties administratives en plus de cinq ans de procédure. - © DR

Un nouveau recours vient d'être déposé contre le projet de nouvelle mosquée, nous apprennent nos confrères de Sudpresse.

C'est loin d'être la première fois que cela arrive… C'est même le sixième recours contre ce projet de mosquée, qui a déjà connu de multiples péripéties administratives en plus de cinq ans de procédure. Après plusieurs octrois de permis et autant de refus, la communauté musulmane obtenait la confirmation du précieux sésame en octobre dernier, en pensant avoir répondu à toutes les critiques formulées. C'était sans compter l'obstination de quatre opposants qui ont introduit un recours au conseil d'Etat.

Mais cette fois, il s'agit d'un recours non suspensif. Il s'agit d'un recours en annulation, sur le fond, qui ne devrait pas empêcher la construction du bâtiment le long de l'avenue des Combattants.

Sur place, le terrain a été nettoyé. Les travaux pourraient démarrer en mars, d'après Sudpresse.

De l'extérieur, la mosquée ne ressemblera pas à un lieu de culte. Elle abritera des salles de prières, des locaux d’apprentissage, une bibliothèque et une salle polyvalente.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK