A cinq jours de la deadline, le budget wallon n'est toujours pas bouclé

Le Gouvernement wallon ne devrait plus se réunir avant ce jeudi.
Le Gouvernement wallon ne devrait plus se réunir avant ce jeudi. - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Ce budget est attendu pour vendredi, au plus tard, pour respecter le timing fixé par l'Europe. Et dimanche, à Namur, les ministres du gouvernement wallon se sont quittés peu après 22 heures, soit après plus de sept heures de discussions, sans avoir réussi à boucler ce budget 2015. Il faut dire que la tâche est ardue, avec un trou de plus d'un milliard d'euros à combler au cours des prochaines années.

La discrétion est toujours totale et l'ambiance de travail est visiblement bonne autour de la table du gouvernement wallon... loin des moments de crise de la fin de la précédente législature.

Tous les ministres auraient désormais une connaissance précise des objectifs d'économie à réaliser dans leurs compétences respectives. Un travail qui va être réalisé par les différents cabinets (dès ce lundi et jusque mercredi).

Les ministres, eux, auront d'ici là un agenda bien chargé: des réunions de commissions et une séance plénière au Parlement wallon. Deux d'entre eux, avec leur double casquette (Jean-Claude Marcourt et René Collin), vont aussi se plonger dans d'autres réunions budgétaires, avec cette fois le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le Gouvernement wallon ne devrait donc plus se réunir avant ce jeudi. Or, le budget 2015 est attendu pour vendredi au plus tard, pour respecter le timing fixé par l'Europe.

Alors, même s'ils ne l'avouent pas, Paul Magnette, Maxime Prévot et leurs collègues espèrent que d'ici là les négociateurs de la coalition dite "suédoise" au fédéral auront abouti, et ainsi que l'annonce de mesures d'économies drastiques à cet étage servent en quelque sorte de paravent aux mauvaises nouvelles du gouvernement régional.

Rudy Hermans

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK