A Charleroi, les adolescents se font vacciner : "Même si on porte le masque, on peut toujours attraper le coronavirus"

Les adolescents de 12 à 15 ans ont depuis quelques jours la possibilité de se faire vacciner contre le coronavirus. Il semble que cette tranche d’âge réponde très positivement. La perspective de la rentrée scolaire explique peut-être cette volonté des jeunes de se faire vacciner. Une autre explication pourrait être le fait que plusieurs centres de vaccination vont bientôt fermer.

Dans ce centre de vaccination de Charleroi, des adolescents font la file avec leurs parents afin de recevoir leur injection. Plus de la moitié des vaccinés du jour ont entre 12 et 17 ans. Pour Léa, 13 ans, rencontrée dans la file, c’est un peu le vaccin de la liberté : "Mes proches sont déjà vaccinés, je suis un peu la seule à ne pas l’être donc j’avais envie de me faire vacciner", explique-t-elle.

Un peu plus loin Mélodie, 14 ans, souligne : "Je préfère me faire vacciner parce que tout le monde va dans les magasins, même si on porte le masque, on peut toujours attraper le coronavirus".

25.000 adolescents ont répondu à l’invitation

En Wallonie, plus de la moitié des 16-17ans a déjà reçu une première dose. Dans la tranche d’âge des 12 à 15 ans, 25.000 personnes ont répondu à l’invitation. Pour cette tranche d’âge, il faut l’accord des parents. Bertrand Bielande rempli une autorisation parentale afin que son fils Elie, 14 ans, puisse être vacciné : "Je n’ai aucun problème par rapport à cela", dit-il. Elie explique ce qui le motive : "Ce n’est pas forcément que pour moi. C’est aussi pour les autres personnes, et pour récupérer une forme de liberté".

D’ici la fin de l’été, de nombreux centres de vaccination fermeront leurs portes afin de reprendre d’autres activités. Le centre sportif de Charleroi, Ciney Expo ou Mons Expo créent des événements, "ces gens doivent revivre, les activités doivent reprendre", indique Lara Kotlar, porte-parole de l’Agence pour une vie de qualité (AVIQ). "Il est temps de s’inscrire pour se faire vacciner. C’est simple, de nombreux centres vaccinent sans rendez-vous".

Toutes les informations sur la vaccination sont sur ce site

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK