A Beauvechain, l'Union sacrée du PS, du MR et du cdH

Peu de suspens à Beauvechain. La liste Entente communale du bourgmestre sortant, Marc Deconinck, devrait récolter une large majorité pour la cinquième fois consécutive. Il faut dire qu’elle réunit des représentants des trois plus grands partis : le PS, le cdH et le MR. La liste avait décroché 14 sièges sur 17 en 2006.

Dans l’opposition, avec un seul siège depuis 2006, Ecolo espère en obtenir un second cette année. Le reste de l’opposition – la liste Renouveau rural communal qui avait deux sièges – est parvenu à se déchirer. Claude Snaps, interdit de conseil communal pour avoir prêté serment uniquement en wallon, prendra la tête d’une liste Intérêts communaux.

Sur le plan des politiques, le développement durable est inscrit en lettres d’or dans tous les programmes. Chacun s’engage à maîtriser l’urbanisation d’une commune située à 40 km de Bruxelles et très prisée pour sa ruralité. Mais comme en 2006, Ecolo réclame un assouplissement des règles d’urbanisme notamment pour favoriser la construction de maisons passives ou la division de certains immeubles en plusieurs logements.

Autre enjeu : le vieillissement de la population. La majorité sortante annonce un projet de maison de retraite en intercommunale avec Grez-Doiceau, Incourt et Chaumont Gistoux.

François Louis

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK