9 élus ou fonctionnaires bruxellois ne déclarent pas leurs mandats

Le directeur d'Actiris, Grégor Chapelle, n'a pas déposé sa déclaration de mandats
Le directeur d'Actiris, Grégor Chapelle, n'a pas déposé sa déclaration de mandats - © Rtbf

Depuis 2004, l'exercice devrait être connu. Pourtant, chaque année, une série de mandataires et de hauts fonctionnaires des administrations publiques omettent de déposer dans les délais leurs déclarations de mandats et/ou de patrimoine auprès de la Cour des Comptes. Si les fautifs étaient encore une vingtaine l'an dernier, ils ne sont plus que neuf cette fois-ci pour la déclaration de mandats et seulement deux pour la déclaration de patrimoine. Par rapport à l'an dernier, on ne recense qu'un "récidiviste", le cadet des conseillers communaux schaerbeekois (FDF), Burim Demiri. Peu de "grosses pointures" de la politique bruxelloise, à l'exception du directeur-général d'Actiris, l'Office bruxellois de l'emploi, le socialiste Grégor Chapelle, et de l'échevin FDF de Schaerbeek Saït Köse. Grégor Chapelle nous a expliqué avoir signé sa déclaration de mandats le 26 février de cette année mais à la suite d'une erreur, le courrier n'est jamais parti. Le directeur d'Actiris a fait dès aujourd'hui le nécessaire pour réparer l'erreur auprès de la Cour des Comptes. Saït Köse, pour sa part, a reconnu avoir oublié de rentrer sa déclaration de mandats, une tâche qu'il confiait les années précédentes à son ancien chef de cabinet. L'absence de déclaration est passible d'une amende allant de 100 à 1000 euros.