8 mars : journée mondiale du rein

Matériel de dialyse
Matériel de dialyse - © rtbf.be

Ce 8 mars est la journée mondiale du rein. C’est l'occasion de rappeler que les donneurs d'organe restent trop rares. Et qu’il faut mener des actions de prévention et de dépistage. Notre journaliste, Grégory Fobe, a rencontré des patients en attente de greffe.

Au service de dialyse de l'Hôpital Saint-Joseph à Gilly, patients et médecins se connaissent particulièrement bien à  force de se côtoyer. Patrick, qui souffre d'une maladie congénitale, s'y fait filtrer son sang depuis plus de 20 ans.
La seule alternative à la dialyse c'est la greffe. Patrick en a connu deux mais ce fut à chaque fois un échec. Et pour ne rien arranger, les délais d'attente peuvent être très longs.

Quant  à Eliane, elle attend depuis trois ans mais elle est sous dialyse depuis  quelques mois. Trois jours par semaine elle passe quatre heures  dans ce service : un lieu qui se veut convivial et ouvert à la discussion.

Au Grand Hôpital de Charleroi, 120 patients sont dialysés et un quart d'entre eux sont en attente d'une greffe de rein.

Grégory Fobe, Julien Bader, Daniel Barbieux
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK