700 000 fleurs colorent la Grand-Place de Bruxelles

Il y a deux ans le thème du tapis de fleur était la présidence belge de l'Union européenne.
Il y a deux ans le thème du tapis de fleur était la présidence belge de l'Union européenne. - © Belga

C'est coloré, odorant et éphémère: le tapis de fleurs recouvre la Grand-place, comme tous les deux ans. Depuis 13 heures, les fleuristes installent patiemment leurs 700 000 fleurs pour dessiner une tapisserie sur le thème de l'Afrique en s'inspirant des tissus d'Ethiopie, du Congo, du Nigeria, du Botswana ou du Cameroun.

Pour une fois, il ne s'agit pas exclusivement de bégonias. Vu le manque de chaleur et de lumière depuis le début de l'année, les producteurs belges n'ont pas pu faire fleurir à temps assez de bégonias. Un tiers des fleurs seront donc des dahlias importés de Hollande.

Pour les producteurs belges, le tapis est une carte de visite importante. C'est ce qu'explique Ann Verheoven, productrice de bulbes: ''L'événement permet de promouvoir nos fleurs. Beaucoup de gens viennent à Bruxelles pour voir le tapis de la Grand-Place et ils ne savent pas de quelle fleur il s’agit. C'est pourquoi on a placé des pancartes autour du tapis qui expliquent quelle fleur est utilisée mais aussi comment il faut la cultiver et la planter dans le jardin.’’

L'hôtel de ville également fleuri

Le premier événement floral date de 1971. En 1984, il a été pérennisé en fixant son édification tous les deux ans.

Entouré de journalistes russes, japonais ou arabes, l'échevin bruxellois du Tourisme Philippe Close (PS) remarque que "c'est l'événement touristique qui génère le plus de retombées médiatiques à l'international. Il s'agit d'une image extraordinaire pour Bruxelles." "Nombreux sont les touristes qui se présentent à l'hôtel de ville tout au long de l'année pour demander où sont les fleurs. Le tapis de fleurs est la carte postale la plus diffusée", ajoute-t-il encore.

L'entreprise horticole L. V. AnthurMiddendorp a décoré à profusion l'hôtel de ville avec plus de 10.000 anthuriums. Il s'agit, en termes d'ampleur, également d'une première. En effet, les années précédentes, seules quelques fleurs étaient disposées à l'intérieur.

Autour du 15 août 2013, pour pallier à l'année sans tapis de fleurs, Philippe Close annonce que l'hôtel de ville sera décoré d'une façon encore plus grandiose. L'asbl Tapis de fleurs de Bruxelles s'attend à accueillir plus de 140.000 visiteurs en cinq jours.

Le tapis de fleurs sera visible jusqu'au 19 aout, avec spectacle son et lumière tous les soirs à 22 heures, 22h30 et 23 heures.

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK