60 jours pour récolter 100.000 euros pour rénover le château d'Havré

Le château d'Havré retrouve peu à peu son éclat d'antan
3 images
Le château d'Havré retrouve peu à peu son éclat d'antan - © S. Vandreck

On peut dire que le château d’Havré revient de loin. Fin des années 70, ce joyau de l’architecture du Moyen-Âge et de la Renaissance, n’était plus qu’une ruine. Depuis, une poignée de passionnés d’histoire, l’asbl Les amis du château d’Havré, ont repris les choses en main et entrepris la sauvegarde du bâtiment. Après plusieurs phases de travaux, place à présent à la rénovation intérieure de la Tour d’Enghien. Cet élément emblématique de l’édifice, tour octogonale coiffée d’un bulbe bien reconnaissable, a vu ses travaux de restauration extérieur terminés en 2015. Il s’agit à présent de réaménager l’intérieur: "Notre permis d’urbanisme arrive à échéance fin mars 2019. Nous devons donc réaliser tous les travaux d’aménagement intérieurs avant son expiration. Il y a donc urgence", explique Nicole Darville, la présidente de l’asbl.

Crowdfunding

La Région wallonne prend en charge le financement de la rénovation des éléments d’origine du château : boiseries, décors, parquets… La tour étant destinée à accueillir par la suite des visiteurs et un fonds d’archives, il est aussi indispensable d’y installer le chauffage et l’électricité. Ces travaux ne sont pour leur part pas subsidiés et doivent donc être pris en charge par l’asbl. Les rentrées générées par les locations de salle, le marché de noël et autres activités, ne suffiront pas à rassembler les 100.000 euros nécessaires. Les Amis du Château d’Havré ont donc décidé de faire appel au crowdfunding, via la plate-forme de financement participatif française Dartagnans, spécialisée dans le patrimoine. "Ce type de plate-forme n’existe pas chez nous, indique Vincent Dogimont, un des membres de l’asbl. J’ai visité pendant les vacances un château qui avait été rénové grâce à un financement obtenu via cette plate-forme. Je les ai contactés. Ils nous ont donné leur feu vert pour ce qui sera leur premier projet hors de France".  

Des contreparties pour les contributeurs

La plate-forme a déjà permis le financement, en tout ou en partie, de plusieurs dizaines de projets à travers la France, de la restauration de vitraux de la cathédrale de Chartres au sauvetage d’un château normand menacé par la mérule. L’appel aux dons pour le château d’Havré sera publié sur son site dès ce 9 janvier et y restera pour 60 jours. Il est déjà possible de contribuer avec un versement de minimum 5 euros. "Des contreparties sont prévues pour les contributeurs, en fonction du montant versé, précise Nicole Darville. Les plus petits dons recevront des remerciements, une carte du château. Ceux qui sont un peu plus conséquents vaudront une visite. Pour les gros dons en provenance d’entreprises, nous prévoyons des mises à disposition de salles pour des séminaires. Tout sera précisé sur le site".  Les membres de l’asbl n’attendent pas que cet argent tombe du ciel: "Le défi c’est d’en parler pendant 60 jours, sur les réseaux sociaux notamment, mais aussi ailleurs. Il faut avoir une communication permanente et intensive pendant toute la durée du crowdfunding", rappelle Vincent Dogimont, en charge de la communication. L’asbl espère atteindre un premier palier de 20.000 euros, qui lui permettra de lancer les adjudications pour le chantier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK