Bruxelles: 6 semaines de cours gratuits pour accélérer son projet de création d'entreprise

6 semaines de cours gratuits pour accélérer son projet de création d'entreprise
6 semaines de cours gratuits pour accélérer son projet de création d'entreprise - © Tous droits réservés

Stimuler l'esprit d'entreprise, c'est décidément dans les cartons du gouvernement bruxellois. Cette semaine, le ministre de l'Emploi et de l'Economie Didier Gosuin annonçait la création d'une prime à destination des demandeurs d'emploi qui voudraient se lancer comme indépendants. Une nouvelle école d'entrepreneurs a aussi vu le jour en Région bruxelloise lors de cette rentrée académique. BeStarter, c'est son nom. Elle est financée par le fédéral et la Région bruxelloise. L'idée est d'offrir des formations gratuites pendant 6 semaines pour accélérer les projets d'entreprise. 

Ils sont retournés sur les bancs de l'école: une école d'entrepreneurs. Six semaines de cours gratuits. Et à la clef : une caisse à outils pour faire grandir leur projet. Et des projets, il y en a une vingtaine. Christofer Houze est Montois, il a 24 ans. Il veut lancer une gamme de produits cosmétiques naturels dans un emballage recyclable. Sa petite entreprise prend déjà forme: "La boutique en ligne n'existe pas encore, mais les produits ont déjà été développés donc ils vont arriver prochainement sur le marché". Le projet d'Omer est un peu moins abouti. C'est une idée qui lui trotte dans la tête depuis longtemps. Il veut créer une application de partage de données. "Imaginez, vous réservez des vacances, avec plusieurs destinations, on vous demande de rentrer vos données personnelles et moi je vous simplifie la vie avec cette nouvelle application".

Géant de la Toile

Quels que soient leurs idées, leurs projets, les participants à la formation (des travailleurs, des demandeurs d'emploi) vont donc bénéficier de coachings très concrets pendant six semaines. Ici, une formation avec un géant de la Toile pour comprendre comment référencer son site internet pour qu'il soit facilement repérable dans un moteur de recherche. Dans l'équipe de formateurs, il y a aussi des coachs en vente, des coachs en stratégie, un coach sportif pour travailler le mental. L'école d'entrepreneurs veut fonctionner en deux temps, comme l'explique Léopold Colson, coordinateur de BeStarter: "On commence d'abord par conceptualiser son projet et donc le mettre sur papier. Et donc se dire, qui est ma cible, pourquoi je le fais, quelle valeur ajoutée je peux apporter. Ensuite, on va alors rencontrer les clients et essayer d'avoir un retour de leur part sur le projet en question. Pour nous, c'est vraiment une étape essentielle pour lancer sa petite entreprise". 

Aller se frotter aux clients, pour ajuster leurs projets. Booster la créativité. Profiter d'une dynamique positive, pour "oser" se lancer. C'est ce que veut offrir BeStarter. Elle se voit comme une étape préalable, avant de s'adresser à des incubateurs d'entreprises par exemple. Quatre sessions de six semaines sont prévues sur l'année. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK