54 chiens retrouvés par la Spa de Charleroi chez une dame âgée de Courcelles

Chihuahuas et bichons saisis à Courcelles
Chihuahuas et bichons saisis à Courcelles - © Tous droits réservés

C’est un voisin qui a prévenu la Spa de Charleroi ce jeudi matin. Il avait remarqué des rigoles d’urine coulant de dessous la porte du garage de la vieille dame. Des mauvaises odeurs se faisaient par ailleurs déjà sentir depuis plusieurs jours aux alentours de la maison, odeurs amplifiées par la canicule. Lorsque l’inspecteur de la Spa est arrivé, il est tombé à la renverse, explique Willy Bourmorck, le président de la Spa de Charleroi : " il a découvert des chihuahuas et des bichons entassés dans des toutes petites cages, un peu partout dans la maison et le garage. 54 bêtes au total. Les cages étaient posées sur les armoires, le frigo, par terre…". Le moment d’effarement passé, l’inspecteur a constaté que les animaux étaient bien soignés : "oui, ils étaient bien nourris, ils étaient pucés et leur carnet de vaccination était en ordre. Simplement, si j’ose dire, la vieille dame a été dépassée par les évènements. Elle a acheté une dizaine de chiens voici 2 ans, et… elle a continué, car elle adore les chiens ! Ce qui s’est passé, c’est qu’elle n’a plus su gérer toute seule l’entretien des bêtes, sans compter les problèmes financiers". L’entretien d’autant d’animaux coûte en effet, en nourriture, en frais de vétérinaire. Ici, la passion de la dame l’a poussée à aussi acheter des chiens chez des éleveurs, en payant la somme en plusieurs fois. Ce qui pose aujourd’hui problème, puisque certains chiens appartiennent toujours légalement à leur éleveur et pas à la dame, le prix total n’ayant pas encore été versé. Pour Wily Bourmorck, il ne s’agit pas vraiment de maltraitance animale, mais il tient à nuancer : " non, puisque les animaux étaient bien nourris. Mais oui, dans une certaine mesure, puisqu’ils vivaient dans des cages trop petites et n’étaient plus bien soignés. En tout cas, la dame a avoué être soulagée de l’intervention de la Spa. Elle a d’ailleurs accepté de donner volontairement 43 chiens à la Spa". En cas de refus, les chiens auraient été saisis et les frais mis à charge de la propriétaire. Le président de la Spa profite de ce cas malheureux pour rappeler que ses services, tout comme le service "Bien-être animal" des communes, sont là pour aider des personnes dépassées par les évènements avant que les choses ne dérapent.

Les 43 chihuahuas et bichons sont aujourd’hui dans les locaux de la Spa à Mont-sur-Marchienne. Comme ils sont en bonne santé, ils pourront être proposés à l’adoption dès la semaine prochaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK