Bruxelles: le Samu Social sollicite l'aide des hôtels pour héberger les sans-abri

L'Ustel-Floris met des chambres à disposition des sans abris
L'Ustel-Floris met des chambres à disposition des sans abris - © Ustel-Floris

Les centres d'accueil étant saturés, plusieurs hôtels ont proposé des chambres gratuites destinées prioritairement aux femmes et aux enfants. Un coup de pouce apprécié par les services d'accueil, mais qui démontre un problème structurel dans l'accueil des SDF de la capitale.

Aucune amélioration n'est prévue côté météo. Il pourrait même neiger en cours de week-end. Les 500 places destinées à l'hébergement des sans abris sont déjà occupées. Le Samu Social a donc sollicité d'autres solidarités, à commencer par le secteur hôtelier bruxellois. Pascale Peiretta, directrice du Samu Social, espère pouvoir compter sur la solidarité : "Malgré toutes les capacités que l'on peut augmenter, les lits au sol, ce n'est pas suffisant. Donc on va vers le monde commercial, et on espère qu'il pourra se solidariser envers les plus démunis par cette vague de froid."

Ce mardi après-midi, trois hôtels avaient proposé des chambres gratuites, dont l'Ustel-Floris près de la gare du midi. Son directeur général Thierry Jousse, refuse de rentrer après une journée de travail, en pensant à l'enfant qui dort dans la rue par -5 degrés, il y a des solutions : "Ceci est inacceptable dans une capitale européenne, où l'on trouve des chambres libres."

Cet hôtel propose un minimum de dix chambres, pendant toute la période de gel. Le Fédéral vient aussi de proposer un hébergement temporaire sur le site militaire de Beauvechain. Pascale Peiretta est joignable pour le Samu Social, au 0473/ 91 50 21.

Jean-Claude Hennuy, Christine Pinchart

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK