5 questions à Jean-Sébastien Mahu, tête de liste Ecolo à Verviers

5 questions à Jean-Sébastien Mahu, tête de liste Ecolo à Verviers
5 questions à Jean-Sébastien Mahu, tête de liste Ecolo à Verviers - © Tous droits réservés

Comment enrayer la paupérisation du centre-ville ? Comment y recréer de l’activité commerciale et économique ? Comment éviter l’exode des commerces vers d’autres lieux comme Heusy où le pouvoir d’achat est plus important ?

JSM : Depuis maintenant plus de quinze ans, la saga du grand projet de centre commercial a amplifié le déclin du centre-ville. Nous voulons rendre à celui-ci son rôle commerçant en favorisant l'occupation des cellules vides et en redynamisant le tissu économique et urbanistique existant. La politique de privatisation du parking (Besix) a traumatisé la population et nous voulons renégocier ce contrat avec des alternatives gratuites aux abords du centre. Enfin, l'investissement dans le centre-ville, au travers de notre "plan façades" qui vise à embellir les façades remarquables de la colonne vertébrale de Verviers, de l’hôtel de ville jusqu'au Crescend’eau, va aussi ramener des commerçants et des touristes. Toutes les majorités politiques précédentes ont manqué de vision dans ce domaine. Nous voulons réhabiliter les habitations aux étages des commerces du centre-ville, promouvoir des commerces de proximité et les circuits-courts. Cela s'inscrit dans notre vision de la transition écologique.

Comment éviter les conflits de personnes, quelle majorité pour éviter de nouvelles années de blocage complet ?

JSM : Durant ces dernières décennies, les différentes bipartites formées des trois partis traditionnels n’ont pu apporter ni résultats concrets ni solutions durables. Nous voulons peser dans la prochaine majorité en revenant à des choses essentielles : des échevins et un bourgmestre à temps plein pour notre ville, des moyens financiers pour la culture et le logement, des alliances entre les élus et les citoyens en investissant dans les comités de quartiers et en misant sur la réussite scolaire. Nous voulons un véritable renouveau politique pour porter ensemble les projets majeurs pour Verviers : rénover le Grand Théâtre et de Biolley, aménager les bords de Vesdre, ne plus tolérer le sexisme et le racisme, rénover les espaces verts et les plaines pour les citoyens, faciliter la mobilité via un plan pédestre et cycliste, construire une auberge de jeunesse, réinvestir des moyens dans la bibliothèque communale. Nous défendrons tous ces projets avec détermination durant la prochaine mandature.

Les promoteurs immobiliers font ils la pluie et le beau temps à Verviers ? (City Mall et d’autres - projet lotissement près des Faweux, au Cossard, à Mangombroux)

JSM La réponse à cette question est oui dans la majorité des cas :  City Mall est un exemple très clair en  la matière, de même que le projet de l’ancienne piscine de Mangombroux  où ce qui compte avant tout c’est la rentabilité maximum pour le promoteur et non les avis des citoyens : faire le plus de logements possibles, quitte à accepter une tour qui défigure le paysage. Pour le Cossart, c’est grâce à un comité actif pour la défense de ce paysage remarquable que le projet d’un promoteur a été " recalé " à plusieurs reprises. Concernant l’immeuble à appartements  du coin des avenues des Tilleuls et Nicolay , il existait un Plan Communal d’Aménagement récent mais le Collège a accordé de nombreuses  dérogations au promoteur pour lui permettre de réaliser un projet de taille exagérée et mal intégré dans ce quartier. Le projet du Faweux  risque bien de connaître les mêmes problèmes de conflit entre le respect de l’environnement et des riverains et l’exigence de rentabilité du promoteur.

Quelles seraient vos grandes priorités en matière culturelle ?

JSM : Les priorités d’Ecolo en matière culturelle impliquent de regrouper  sous un seul échevinat Culture et Tourisme pour  rétablir des concertations permanentes entre acteurs publics (Centre culturel, Musées, CTLM, Bibliothèque ainsi que Maisons de Jeunes). Ecolo poursuivra avec la même énergie aussi bien la réalisation du Grand Musée à Biolley que la restauration et l’agrandissement du Théâtre, en associant davantage le Centre culturel aux futurs projets d’occupation. Ecolo veut rendre aux Musées et à la Bibliothèque (en ce compris la médiathèque) les moyens humains et financiers leur permettant de répondre aux exigences de la modernité et de ne plus devoir fermer deux jours par semaine (Bibliothèque) voire un jour sur deux (Musées). Enfin Ecolo compte ramener sans plus tarder les locaux et la billetterie du Centre culturel au centre-ville, et finaliser la relocalisation de la Bibliothèque dans un espace adéquat à aménager ou à construire.

Quelle est la première mesure que vous prendriez, si vous étiez bourgmestre lors de la prochaine mandature communale ?

JSM Moi bourgmestre, ma première décision sera de réunir autour d’une même table tous les différents acteurs verviétois. Dans un premier temps, j’inviterai tous les partis qui, suite au résultat des élections, auront obtenu l’accès au conseil communal. Verviers mérite la construction d’une vision qui dépasse les différents clivages politiques et les querelles d’ego. Il est urgent de fédérer autour d’une vison commune forte en rassemblant le plus possible d’acteurs politiques. Moi bourgmestre, j’élargirai ensuite la démarche : trop souvent le monde politique verviétois pense être la clef unique de la relance de notre ville. J’inviterai donc tous les citoyens, quartier par quartier, à participer à une construction commune de l’avenir de leurs quartiers et de Verviers. Moi bourgmestre, je serai le bourgmestre du rassemblement, celui qui ne s’inquiétera pas de conserver sa place aux prochaines élections, mais qui aura le courage de laisser les clefs de la ville aux verviétois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK