25 millions d'euros d'investissement dans le centre de Namur : le parking de la friterie Rogier va se métamorphoser

Voici une vue en 3D de ce qui est prévu sur le parking situé à l'intersection des rues Rogier et Lucie Namêche. 25 millions d'euros d'investissement sont prévus pour ce projet dit de Rogier II qui consiste à développer un pôle emploi-formation avec du logement en plus.
2 images
Voici une vue en 3D de ce qui est prévu sur le parking situé à l'intersection des rues Rogier et Lucie Namêche. 25 millions d'euros d'investissement sont prévus pour ce projet dit de Rogier II qui consiste à développer un pôle emploi-formation avec du logement en plus. - © Tous droits réservés.

La Ville avait la volonté de transformer et revaloriser le quartier Rogier, en deux phases. La première est en cours de travaux, la seconde est en bonne voie. Le marché vient d’être attribué. Et c’est la société Thomas & Piron qui a été plébiscitée. Au total, 25 millions d’euros seront investis : 11 millions à charge de l’entrepreneur pour développer du logement privé et 14 à charge du public (partenariat entre le Forem, le Foyer Namurois et la Ville de Namur).

Lîlot Rogier, un espace de 7500m2

Le projet de revitalisation de ce quartier namurois avance très bien. Il avait été scindé en deux parties. Car la volonté était double : celle de développer un lieu dédié à la culture et l’autre à l’emploi mais aussi à la formation.

1. l’Espace Rogier I : un pôle artistique

En cours de construction, il accueillera le nouveau Conservatoire de Namur. Il sera doté d’une salle de spectacles et de concerts de 800 places. En parallèle, il y aura un lieu dédié à la promotion et la diffusion de la Musique et du Chant (CAV & MA). Le chantier est en cours.

2. l’Espace Rogier II : un pôle emploi-formation avec du logement privé et public

Le deuxième volet du réaménagement de l’îlot Rogier accueillera la future Cité des Métiers de Namur ainsi que des espaces dédiés au logement : 27 seront publics et 39 privés. Un parking public souterrain sera également construit.

Début espéré des travaux en août 2020

L’objectif du projet est multiple. La volonté est de "densifier le tissu urbain en cohérence avec le projet du Grand Manège", précise Tanguy Auspert échevin à Namur. Mais il s’agit également de "revaloriser un îlot urbain sur un site à réaménager". Il est enfin de "permettre au FOREM, actuellement sur Jambes, de retrouver un ancrage en centre-ville et de ramener du logement dans le quartier".

Au niveau du logement, le Foyer Namurois – qui consacre un million d’euros au projet – va gérer les 27 logements publics. Il y aura 5 studios et 22 appartements d’une chambre. Ils seront situés au-dessus des bureaux et de l’espace réservé à la Cité des Métiers. "Pour le privé, on parle de 39 logements", détaille Aubry Lefebvre Administrateur-Délégué du pôle immobilier de Thomas & Piron. "Il y aura 12 studios, 13 appartements une chambre, 11 appartements deux chambres et 3 appartements trois chambres".

Le dépôt du permis est prévu pour début 2020 avec un début de chantier espéré pour août 2020, si les délais sont respectés. La durée des travaux est de 576 jours calendriers, soit près de deux ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK