24H vélo LLN: un tandem récoltera des fonds pour une piscine adaptée au handicap lourd à La Hulpe

24H vélo LLN: un tandem récoltera des fonds pour soutenir l'asbl qui va construire une piscine adaptée au handicap lourd à La Hulpe. Une piscine équipée comme ici, à Couthuin (près de Huy).
3 images
24H vélo LLN: un tandem récoltera des fonds pour soutenir l'asbl qui va construire une piscine adaptée au handicap lourd à La Hulpe. Une piscine équipée comme ici, à Couthuin (près de Huy). - © Tous droits réservés

Un vélo pas comme les autres, cette année, aux 24h vélo de Louvain-la-Neuve. La jeune asbl "Hocus Pocus La Hulpe" alignera sur la ligne de départ, ce mercredi 24 octobre, un tandem équipé d'une remorque adaptée aux porteurs d'un handicap lourd. Objectif : collecter des fonds au profit d'un projet de piscine adaptée aux personnes à mobilité très réduite. Le futur bassin sera construit dans une chapelle désacralisée située à 400 mètres de la gare de La Hulpe. A ce jour, l'association a récolté la moitié des 800.000 euros nécessaires aux travaux.

La 3ème piscine du genre en Belgique

L'offre actuelle en bassins adaptés aux porteurs d'un handicap lourd est minime en Belgique. Seuls deux sites offrent la possibilité aux moins valides de profiter de moments de détente et de périodes de revalidation dans une infrastructure spécifique et ouverte aux proches et aux professionnels (kinésithérapeutes, notamment). Il y a la piscine "Au fil de l'Eau" à Couthuin (près de Huy) et le bassin adapté "Dolfijntje" (près de Malines). Le projet de La Hulpe sera donc le 3e du genre dans notre pays. 

Infrastructures adaptées

Une eau à 33°; une profondeur limitée à 1,25m; deux grands vestiaires équipés de tables de change, de brancards de douche et de chaises adaptées; des rails de transfert reliant les vestiaires au bassin,... voilà pour les principaux équipements prévus à La Hulpe. "Une eau à 33°, c'est très important car les personnes à mobilité très réduite ont évidemment plus vite froid dans l'eau", explique Christophe Bourgois, Président de l'asbl. "La profondeur de 1,25 m est idéale pour permettre aux accompagnants (kinés, proches,...) de rester debout à côté de la personne à soutenir ou à guider." Quant aux équipements d'aide comme les rails de transfert, ils sont indispensables pour le trajet vestiaire-bassin-vestiaire.

Du bénitier au bassin adapté

Une des originalités du projet, c'est le changement d'affectation du site choisi. La future piscine et son bassin de 35m² seront construits dans les murs d'une chapelle désacralisée. Plus précisément : un petit bâtiment construit au début des années '90 sur le domaine de la congrégation des Soeurs du Saint-Coeur de Marie de La Hulpe. L'ensemble est en cours de vente, les religieuses ayant déménagé un peu plus loin. 

Le bâtiment qui abritera le bassin fait 15m sur 7,5m. Il devra être réaménagé et adapté à sa nouvelle vocation. Mais les vitraux seront conservés pour offrir une lumière colorée et atypique aux personnes handicapées. Le permis d'urbanisme a été délivré. Les travaux devraient débuter l'été prochain. L'asbl, soutenue par la province et la Fondation Roi Baudouin notamment, espère ouvrir le bassin à l'automne 2020. A ce jour, elle a récolté la moitié des fonds nécessaires. A côté d'actions comme la participation du tandem caritatif aux 24H vélo de Louvain-la-Neuve, l'asbl organisera d'autres événements. Elle sollicite les dons et autres parrainages via son site internet http://www.hocuspocus-asbl.be.

 

   

 

    

  

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK