24h vélo de Louvain-la-Neuve: des perturbations du réseau Base sont redoutées

Des pertubations sont à craindre
Des pertubations sont à craindre - © Questions à la Une

La police d'Ottignies-Louvain-la-Neuve indique mercredi qu'elle a pris connaissance, à quelques heures du début des 24 heures vélo, de l'incapacité de l'opérateur Base d'augmenter la capacité de ses équipements sur le site pour faire face à l'augmentation prévue du trafic de téléphonie dans la nuit de mercredi à jeudi.

Une antenne Mobistar a été ajoutée sur le site de Louvain-la-Neuve pour les 24 heures vélos, tandis que la couverture habituelle du réseau de Proximus, elle, est jugée suffisante. Comme on attend à Louvain-la-Neuve plus de 40 000 étudiants, le Centre Sportif Etudiant (CSE), organisateur des 24 heures vélo, avait passé un contrat avec Base pour le renforcement de son réseau. Mais il n'a pas pu être honoré.

"La police estime que cette défection de l'opérateur Base est totalement irresponsable: des personnes en détresse risquent de ne pas pouvoir joindre les services de secours", indique la ville d'Ottignies dans un communiqué de presse. Les autorités demandent dès lors que les abonnés au réseau de Base qui ne parviennent pas à joindre les secours durant les 24 heures vélo "se tournent vers des opérateurs plus fiables, avec l'aide de leurs amis".

Notons tout de même que même si le réseau Base est saturé, le 112 est toujours accessible, via tout opérateur, même sans y être abonné ou même si le téléphone ne contient pas de carte SIM (sauf dans certains pays comme en France), ou si celle-ci est désactivée.

 

Avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK