21 juillet à Tournai : grande fête populaire dans le parc communal

21 juillet à Tournai : grande fête populaire dans le parc communal
21 juillet à Tournai : grande fête populaire dans le parc communal - © Michael Scholze

Pour la quatrième édition, les autorités de la ville de Tournai organisaient une très grande garden-party dans le parc communal à proximité de l’hôtel de ville.

Au programme, de nombreux foodtrucks, des bars, des animations gratuites pour les plus jeunes et surtout un programme musical très local.

Parmi les musiciens présents sur le kiosque du parc, on pouvait retrouver la fanfare des "Zamuzettes" de Molenbaix. "On a été invité par la ville pour ouvrir les festivités", explique Thierry Bauffe, musicien de la fanfare. "Dans le contexte politique actuel, il faut garder cette unité et la tradition de fêter ce 21 juillet. En plus, il fait beau, il y a du monde. C’est important que nous, musiciens amateurs, participions à ces festivités. On retrouve un esprit de détente où les Tournaisiens se retrouvent."

Au-delà des artistes, cette garden-party est une belle aubaine pour les commerçants locaux comme Marc, revendeur en vins et présent depuis la première édition. "Avant, à Tournai, il n’y avait que le feu artifice. Grâce aux élus communaux, ce 21 juillet est une très belle journée. Et depuis l’existence de cette garden-party, il n’y a pas eu une seule fois la drache nationale. Les gens viennent chercher la convivialité, passer un bon moment. Ces festivités sont organisées pour tous tant pour les enfants que pour les adultes. C’est aussi bon pour les commerçants qui peuvent venir s’installer ici."

Ce succès de foule ravit évidemment les organisateurs comme Alexandra Caufriez, responsable du service événementiel de la ville de Tournai. "C’est symbolique avant tout. Ce n’est pas bête de le rappeler par les temps qui courent", ajoute Alexandra Caufriez. "C’est aussi l’occasion de proposer à des gens qui ne partent pas en vacances quelques petites attractions pour les enfants et des moments plus légers. C’est aussi le but d’un collège communal… Pouvoir faire plaisir à sa population."

Tournai étant à la frontière avec la France, cette garden-party a attiré quelques Français à l’image de Ludovic et de Sandrine, venus de Lille. "Les frites et la bière sont meilleures", rigole Ludovic. "Plus sérieusement, c’est plus accueillant en Belgique. En France, il y a un climat sécuritaire très pesant sur ce type d’événement. Dès qu’on peut, on vient en Belgique car c’est plus agréable et les Belges sont tellement accueillants."

La fête a battu son plein jusqu’à minuit avec pas moins de 7000 personnes présentes sur place.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK