20 Wallons en marche vers un Service Citoyen: "Ce qui me motive, c'est de sortir de mon confort"

Alice est une jeune couturière de 24 ans
7 images
Alice est une jeune couturière de 24 ans - © François Nemeth

Cette semaine, 20 Wallons ont débuté un Service Citoyen. Il s’agit d’un programme de six mois dans lequel des jeunes entre 18 et 25 ans s’engagent à temps plein pour accomplir des projets solidaires. Les jeunes qui s’engagent dans un Service Citoyen reçoivent une ou plusieurs missions au sein d’une association de leur choix. Une fois le projet choisi, ils s’engageront auprès de réfugiés, d’enfants, de personnes âgées ou encore d’autres handicapées.

Les objectifs du Service Citoyen sont nombreux. "On essaye que les jeunes prennent confiance en eux et puissent se sentir utile. C’est un véritable projet où les jeunes peuvent aussi donner un sens à leur vie, peu importe où ils sont dans leur parcours scolaire" précise Nathalie van Innis, la coordinatrice de la plateforme pour le service citoyen en Wallonie.

Le Service Citoyen se veut être une "expérience qui permet d’acquérir des compétences personnelles, professionnelles et citoyennes dont les principes actifs sont la solidarité, la convivialité, la culture de la diversité, l’émancipation, l’apprentissage par l’expérience, l’engagement et la mobilisation de la société civile" précise François Ronveaux, le directeur de la plateforme pour le Service Citoyen.

Chaque jeune, par son parcours, a des attentes et des motivations très différentes.

>>> A lire également: Service citoyen : une absence de statut qui peut freiner l'engagement des jeunes

>>> A lire également: Service Citoyen: quid du volontariat?

Sacha a 18 ans. Ce jeune liégeois a décidé de faire une parenthèse dans sa scolarité afin de se mettre au service des autres au département logistique de la Croix-Rouge à Ans : "Je vais avoir des contacts avec les réfugiés qui sont là-bas. J’espère que ça va bien se passer. J’ai hâte de commencer. Le fait de se rendre utile, c’est toujours important. Ce qui me motive, c’est de sortir de mon confort et de me mettre dans le monde du travail."

Abdoula est un jeune réfugié syrien. Il vit à Liège depuis 2 ans. Pour mieux s'intégrer et améliorer son français, il a décidé de se lancer dans un Service Citoyen. Il rejoint pour six mois le musée de Flémalle : "Travailler avec le Service Citoyen, c’est magnifique pour moi, c’est comme un cadeau. Je peux avoir des contacts et partager des expériences avec les gens. Je ne sais pas encore ce que je devrais faire au musée mais ça va surement me permettre d’améliorer mon français."

Alexis vit à Wavre. À 18 ans, ce jeune brabançon va faire son Service Citoyen dans une maison de repos à Montigny-sur-Sambre. Il a la vie devant lui, et il espère, ces six prochains mois, avoir le temps de se poser des questions essentielles, et trouver sa voie professionnelle : "Je ferai de l’animation pour les personnes âgées. Ce qui est bien, c’est que je ne suis pas tenu par un salaire ou un métier fixe. Si je veux boire un café avec une vieille dame, je peux le faire. Je peux vraiment être là en tant que vraie personne, pas juste là physiquement. Je fais ce projet car je ne me connais pas encore vraiment. J’ai une idée de ce que je veux faire plus tard. Je sais que j’ai une fibre sociale. Ce projet m’aide un peu à voir ce qui me plait dans le social. Ici, je vais travailler avec des personnes âgées et suite à ce service, j’espère en apprendre un peu plus et trouver ma voie."

Alice est une jeune couturière de 24 ans. Elle vit à Yvoir. Après un an de chômage, elle a décidé de se lancer dans un projet de Service Citoyen au centre de la Croix-Rouge qui accueille les réfugiés : "Ce qui m’a intéressé, c’est qu’ils ont un atelier de couture. Je vais pouvoir donner des ateliers de couture, surtout aux femmes pour leur redonner confiance en elles pour leur montrer qu’elles sont capables de créer quelque chose. C’est important pour moi de se sentir utile."

Florian, 24 ans, vit à Gerpinnes. Après une adolescence difficile, ce n’est pas facile pour lui de trouver sa voie professionnelle. Il a donc choisi de se lancer dans un Service Citoyen : " Mon projet consiste à faire à manger pour des enfants en maternel. J’aimerais également m’occuper des enfants handicapés durant mon service citoyen. J’espère vraiment réussir ce projet et continuer à travailler avec les enfants. Et pourquoi pas, me former en tant qu’éducateur. "

Toutes les informations concernant la plateforme pour le service citoyen: www.service-citoyen.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir