2,5 ans: n'est-ce pas un peu trop jeune pour aller à l'école?

A cause du manque de places, lorsque les enfants ont 2,5 ans, les crèches les poussent vers les écoles. Pourtant, certains parents estiment que c'est trop tôt. C'est le cas de ce papa : "Notre petit doit rentrer logiquement dans deux semaines à l’école. Mais on n’est pas sûr qu’il soit prêt. Notamment au niveau de la propreté. Et quand on sait qu’à l’école, les institutrices ne sont pas suffisamment nombreuses…"

Ces problèmes ont aussi été constatés par les chercheuses, notamment au niveau de l'encadrement. "Les institutrices d’un côté, les accueillantes de l’autre. Des personnes qui ont des contrats très précaires et qui amènent un certain turn-over dans les équipes, explique Marie Masson (psychologue). Il y a aussi parfois peu de liens entre la sphère scolaire et la sphère familiale. Dans certaines écoles, les parents ne rentrent pas dans la classe. Or, à 2,5 ans, l’enfant a besoin d’être accompagné."

Les parents subissent une double pression : des crèches d'abord et puis des écoles... Il faut inscrire l'enfant le plus tôt possible pour être sûr d'avoir une place plus tard. "Il y a une espèce de consommation aveugle du scolaire, ou une consommation contrainte, ajoute Céline Bouchat (anthropologue). Cela enlève vraiment la question du choix parental : choix de l’école, de la pédagogie…"

Une des solutions apportées par les trois chercheuses est d'améliorer les liens entre les crèches et les écoles. Afin d'éviter aux enfants le choc du passage entre les deux.

Geoffroy Fabré

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK