Wandre: le cimetière militaire de Rabosée restauré après un vol de plaques en bronze

163 plaques de bronze y avaient été volées: le cimetière militaire a retrouvé son lustre d'antan
163 plaques de bronze y avaient été volées: le cimetière militaire a retrouvé son lustre d'antan - © Tous droits réservés

Le cimetière militaire de Rabosée, sur les hauteurs de Wandre retrouve son aspect d'antan.

A un détail près, la Défense nationale, qui est propriétaire des lieux, a remplacé toutes les plaques de bronze volées sur les tombes par des plaques en matière synthétique. Comme nous l'a rappelé le Lieutenant-Colonel Jean-Paul Hames, ce cimetière et son monument rendent hommage aux soldats qui ont combattu durant la Première Guerre mondiale:

"Le cimetière, inauguré en 1925, est situé assez bien à l'écart des habitations et des voiries et était assez mal connu. En 2014, toutes les actions de commémoration de la première guerre mondiale lui ont fait un peu de publicité, et ont donné de mauvaises idées à certains. 162 des 213 plaques en bronze ont ainsi été volées".

"La Défense a fait enlever les plaques restantes, et a décidé de faire quelque chose. Ça a pris un peu de temps, on a refait des plaques en gravoglass, une espèce de plexiglas épais, qui permet de donner un bel éclat aux tombes. Mais il faut une journée de travail pour un homme pour réaliser une plaque! Il a donc fallu le temps mais nous sommes désormais heureux de pouvoir remontrer ce cimetière qui a à nouveau belle allure".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK