Trafic des trains interrompu: 140 mille m³ de roche à sécuriser le long du rail entre Namur et Arlon

Des travaux titanesques ont débuté le long de la voie de chemin de fer entre Namur et Arlon. Dès ce mercredi et jusqu’au 17 août, le trafic est interrompu entre Jemelle et Libramont. Les navetteurs devront emprunter des navettes de bus prévues à cet effet.

9 massifs rocheux à stabiliser

Au total, 9 massifs rocheux s’avèrent menaçants pour la sécurité. Le chantier spectaculaire se concentre sur un tronçon de 14 kilomètres, à hauteur de Tellin et de Saint-Hubert. "Les rochers doivent être traités en profondeur pour garantir leur stabilité. La rénovation de 7 ponts et la suppression d’un passage à niveau sont également au programme", précise Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire.

Au final, 150 mille m³ de roches, soit l’équivalent de quarante piscines olympiques seront terrassées. Les travaux vont s’étaler sur plusieurs années.

Un chantier complexe

Le chantier est complexe. "Deux énormes pelles mécaniques chenillées, manœuvrent depuis le sommet pour descendre progressivement dans le massif rocheux", explique Infrabel. Le but est de dégager les éléments les plus instables.

Par endroits, les engins vont aussi dégager le pied des parois pour élargir le passage, dans le cadre d’une augmentation de la vitesse des trains.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK