140 artistes handicapés sur scène au Palais des Beaux-Arts de Charleroi

Les Compagnons du Bois Roussel chantent Goldman
Les Compagnons du Bois Roussel chantent Goldman - © ©rtbf-Grégory Fobe

Le PBA de Charleroi a accueilli ce mercredi 25 mars le Grand Prix de la chanson. L’évènement en est à sa 37ème édition. 22 institutions spécialisées y ont participé.

C’est en 1978 que le Grand Prix de la chanson est né. A l’époque, il s’agit d’une initiative de quelques éducateurs de l’Institut Royal Saint–Exupéry de Leernes. Ceux-ci s’inspirent du concours Eurovision pour l’organiser dans leur réfectoire transformé en salle de spectacle pour l’occasion. Des institutions spécialisées des environs participent alors à cet évènement. D’année en année, le Grand Prix de la chanson va prendre de l’ampleur et se déroulera dans différentes salles de plus en plus grandes. Désormais, il est organisé au Palais des Beaux-Arts de Charleroi.

Cette fois encore 1800 personnes étaient présentes pour acclamer 140 artistes venus des quatre coins de Wallonie et de Bruxelles. Ceux-ci sont évalués par un jury composé notamment du chanteur William Dunker, de l’organisateur du festival de Scène sur Sambre, Cédric Monnoye ou encore de Bénédicte Duval de l’opération CAP48. Ce concours nécessite un long travail de préparation au sein des institutions participantes. Vu le succès de ce rendez-vous placé sous le signe l’intégration, les organisateurs doivent chaque année limiter le nombre de participants.

Cette 37 ème édition a été remportée dans la catégorie groupe par la colonie musicale de L’IRSA à Uccle. Olive du CPESM de Ghlin l’emporte dans la catégorie individuel.

Grégory Fobe

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK