13 minutes d'attente au service client de Vivaqua

13 minutes d’attente au service client de Vivaqua
13 minutes d’attente au service client de Vivaqua - © Tous droits réservés

Les clients qui téléphonent à Vivaqua, l’intercommunale bruxelloise de l’eau, doivent attendre en moyenne plus de 13 minutes avant de parler à un collaborateur. C’est ce qui ressort d’une question orale posée mardi par la députée bruxelloise Els Ampe (Open Vld) à la ministre de l’Energie Céline Fremault. La ministre reconnaît le problème et promet un plan stratégique.
 
"Faire attendre les gens aussi longtemps c’est faire preuve de peu d’égard envers les clients et est typique d’une entreprise en monopole", explique la députée Els Ampe.
 
Et les problèmes avec le service aux clients continuent. En avril 2018, la réforme sur le service aux clients est entrée en vigueur, c’est selon la réponse de la ministre Fremault. Depuis lors, 53% des appels seraient pris en charge. En d'autres termes, 47% restent donc non traités.
 
La ministre promet un redressement avec le plan stratégique 2019-2024 où l’amélioration du service client est une priorité. "Il y a encore du travail à faire. Ainsi, Vivaqua reste encore pour le moment injoignable via Twitter, pourtant un réseau social populaire. J’ai proposé que Vivaqua prenne contact avec la STIB. La société de transports en commun bruxellois peut compter sur un service client performant, un exemple pour d’autres", conclut Els Ampe.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK