11 activistes devant la cour d'appel pour avoir saccagé un champ OGM

Les activistes étaient parvenus à briser le cordon de sécurité pour ensuite pénétrer sur le champ OGM.
Les activistes étaient parvenus à briser le cordon de sécurité pour ensuite pénétrer sur le champ OGM. - © RTBF

Ils sont accusés d'avoir saccagé un champ de pommes de terre génétiquement modifié à Wetteren en 2011. Parmi eux, une agricultrice de Dour. En première instance, ces militants anti OGM avaient écopé de peines de prison avec sursis. Ils ont fait appel du jugement.

Ils demandent en effet l'audition de témoins et la diffusion d'une vidéo des faits incriminés pour appuyer leur défense.

Une cinquantaine d'associations, dont Greenpeace, le CNCD, Oxfam et Inter Environnement Wallonie soutiennent la cause de ces 11 activistes.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK