101 000 habitants supplémentaires à Bruxelles d'ici 2025

Le centre et le nord de Bruxelles devraient connaître la hausse démographique la plus marquée.
Le centre et le nord de Bruxelles devraient connaître la hausse démographique la plus marquée. - © IBSA

La population de la Région bruxelloise comptera 101 000 habitants supplémentaires d'ici 2025... soit 10 mille habitants par an, entre 2015 et 2025.

La Région poursuit donc son extension démographique, avec une croissance de 8,6%. Ces prévisions sont celles de l'Institut Bruxellois de Statistiques et d'Analyse (IBSA) qui a observé l'évolution de la population, commune par commune.

Le centre et le nord de Bruxelles sous pression, Watermael toujours l'exception

La seule des 19 communes bruxelloises à voir diminuer le nombre de ses habitants devrait rester Watermael-Boitsfort. L'IBSA y prédit une légère baisse (jusqu'à -1,86%).

Toutes les autres devraient connaitre un statu quo ou une hausse.

Commune en tête de cette croissance démographique, la Ville de Bruxelles:  25 000 habitants en plus d'ici 2025, soit une croissance de 14%. Elle dépassera ainsi le seuil des 200 000 habitant: l'équivalent aujourd'hui de la ville de Liège ou de la ville de Charleroi.

En termes relatifs, c'est la "petite" commune d'Evere qui connaîtra la croissance la plus importante (+ 19 %! 43 711 habitants prévus en 2025), suivie des autres communes du nord de la Région : Koekelberg (+ 14 %), Jette (+ 13 %), Berchem-Sainte-Agathe (+ 12 %), Anderlecht (+ 11 %), Ganshoren (+ 10 %) et Molenbeek-Saint-Jean (+ 9 %).

Molenbeek dépasserait alors le seuil des 100 mille habitants (104 205), comme la Ville de Bruxelles, Anderlecht et Schaerbeek aujourd'hui déjà.

À l’opposé, la population des communes de l’est et du sud de la Région augmentera moins que la moyenne régionale (+ 8,6 %).

Rappelons qu'il s'agit de perspectives. Ces projections pourraient évidemment varier selon les politiques menées dans la capitale, des événements imprévisibles, un changement de solde migratoire et bien d'autres facteurs.

A confirmer donc, au fil des années.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK