10 mois avec sursis pour s'être masturbé deux fois devant sa fenêtre à Florennes

Le palais de justice de Dinant.
Le palais de justice de Dinant. - © Belga

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné, mercredi, un homme poursuivi pour deux faits d'outrage public aux mœurs commis à Florennes en 2013 et 2015 à dix mois de prison avec sursis probatoire.

Il a été aperçu à deux reprises en train de se masturber devant sa fenêtre. Concernant le premier fait, le prévenu a expliqué qu'il se trouvait nu et qu'il allait simplement récupérer des vêtements qui se trouvaient aux abords de sa fenêtre. "Pourtant, deux personnes vous on vu et ont dit que vous vous masturbiez devant la vitre", a commenté le président du tribunal.

Pour le deuxième fait, l'homme a été aperçu par deux personnes qui se trouvaient sur le site d'une école primaire située juste en face de son domicile. Des faits interpellants puisque des enfants auraient pu le voir. "Une fille se trouvait sur la voie publique et me montrait ses seins alors je me masturbais", a-t-il commenté.

Tout comme la défense, le parquet de Namur a demandé un sursis probatoire sans se prononcer sur la peine. "Je pense qu'il n'a pas encore réellement pris conscience de ce qu'il a fait et des conséquences que cela peut avoir sur les personnes qui l'ont vu ou qui auraient pu le voir", avait commenté l'avocat de la défense.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK