Woluwe-Saint-Lambert: des bornes de stationnement qui avertissent le contrôleur en cas d'infraction

La première borne "intelligente" de Woluwé-Saint-Lambert n'a suscité qu'une dizaine d'infractions en un an.
La première borne "intelligente" de Woluwé-Saint-Lambert n'a suscité qu'une dizaine d'infractions en un an. - © RTBF

C'est une première en Région bruxelloise. La commune de Woluwe-Saint-Lambert a acheté six bornes de parking "intelligentes", annonce la Dernière Heure. Elles ressemblent à de petits horodateurs arrondis avec la mention "Max 15 min". Elles chronomètrent le temps de stationnement de la voiture qui se gare devant, et dès que le quart d'heure gratuit est dépassé, sur ces places à stationnement de courte durée, elles clignotent et préviennent par SMS l'agent de stationnement du quartier.
Des bornes au côté "mouchard" rares et à usage ciblé. 

Devant une pharmacie

Ces six bornes contrôleront une dizaine de places de parking sur toute la commune, pas plus. Des places devant des commerces qui ont besoin de stationnement de très courte durée comme des pharmacies, où défilent les clients âgés, à mobilité réduite, ou accompagnés de nourrissons. Certaines places se trouvent aussi devant un supermarché d'appoint ouvert le soir et dont la rue est saturée de voitures garées pour la nuit dès 20h. 

Ces bornes sont censées y garantir une rotation permanente.

Une borne-test et un premier bilan

Selon Olivier Maingain, le bourgmestre FDF, une première borne-test placée il y a un an prouve que le système fonctionne. "On constate que les gens se sont parfaitement adaptés à ce système, le respectent parfaitement, ne serait-ce qu'à cause du contrôle social quand le signal lumineux s'allume: après un quart d'heure la voiture repart. Il n'y a quasiment jamais d'infractions constatées, une dizaine en un an".  

Même son de cloche de la pharmacienne, dans son officine à côté de la première borne. Elle décrit un "stationnement très fluide" et "des questions, mais pas de plaintes des clients".

Pour que le système fonctionne, il faudra vraisemblablement indiquer clairement sur ces places le temps autorisé, et l'adapter ce temps au type de commerce: 15 minutes devant une pharmacie où les files sont longues exposerait les clients aux PV.

Ces six bornes, leur achat et leur raccordement, coûteront 60 000 euros à la commune. Elle retouchera probablement une petite partie par les redevances de stationnement... des PV à 30 euros, à Woluwe-Saint-Lambert.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK